En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisations. En savoir plus.
La route Zérotracas.mma
Infos, trafic, code de la route, vidéos...
Menu
Les modules
Révisions 
Prévention 
Pros 
Pros au volant, pros du volant ?  
Découvrez le web documentaire de 6 pros sur la route.

 
image/@alt
Les pros en vidéo 
Zérotracas a suivi des pros au volant pour connaître leurs probématiques. Découvrez leur quotidien en vidéo.
 
image/@alt
Dangers et risques de pros 
Découvrez le risque routier pour mieux le prévenir.
 
image/@alt
Equipement scooter 
En scooter, s'équiper, c'est essentiel ! Découvrez comment.
 
image/@alt
Les faux pas, faut pas !  
Déjouez les 5 pièges
qui guettent les piétons.
 
image/@alt
Pédalez n'importe comment, c'est n'importe quoi 
Tentez l'expérience.
 
image/@alt
Permis de la gentillesse 
Passez aujourd'hui votre permis de la gentillesse !
 
image/@alt
Les hommes au volant 
Sur la route, 3 morts
sur 4 sont des hommes.
Pourquoi ?
Donnez votre avis.
 
image/@alt
Formation 125 
8 quiz, 80 questions pour se tester
avant la Formation 125.
 
image/@alt
Code de la route 
4 séries de 20 questions
sur le code de la route
et les réponses commentées.
 
image/@alt
ASSR 1 / ASSR 2 
8 quiz de 20 questions
pour faire le point sur l'ASSR 1 et 2.
 
image/@alt
Panneaux routiers 
Plus de 160 panneaux routiers pour tester vos connaissances !
 
image/@alt
BSR 
3 quiz, 80 questions
pour vous préparer
au Brevet de Sécurité Routière (BSR).
 
image/@alt
Vidéos
Découvrez l'actualité en vidéos
Gants obligatoires en deux-roues motorisé 
Les cartes de l'autonomie 
 
Infos
Toute l'actualité sur la route
Le casque à vélo est obligatoire pour les enfants 
 
Des points de charge pour véhicules électriques en France sont de plus en plus nombreux 
 
 
Trafic
National
Rhône-Alpes-Auvergne
Est
Nord
Ouest
Sud-ouest
Méditerranée
Ile de France
Retrouvez-nous sur
pratique 
19 juillet 2016

Préparer son départ en vacances.

Suivez-nos conseils pour un voyage zéro tracas !
Vous avez réservé vos vacances depuis longtemps. Elles vous semblent parfaitement organisées, sans bavure ni zone d’ombre.

Mais ce n’est pas si simple. Avant de prendre la route, et pour que celle des vacances soit sans souci, Zérotracas.com vous rappelle qu’il y a un peu de préparations.

Alors suivez nos conseils et en route pour un voyage sans souci !

Juilletistes contre aoûtiens. L’éternel match de l’été se jouera encore lors du grand chassé-croisé du week-end « fin juillet-début août ».

Mais l’été, tous les week-ends sont des moments chauds car une bonne partie de l’Europe se retrouve sur les routes de France. Rajoutez à cela le flot ordinaire de camions, les caravanes, la chaleur, l’envie d’arriver tôt et la fatigue de l’année, et ne vous étonnez plus qu’on ait choisi de vous proposer un petit calendrier d’avant-départ.

J moins 4 : préparer sa voiture.


En réalité, il est prudent de s’y prendre plus tôt. Avant les vacances, les garagistes sont bookés comme des ministres et il vous faudra sans doute patienter quelques jours pour obtenir un rendez-vous. Mais il est préférable d’avoir un véhicule en état avant de se lancer dans un long voyage. La fin du printemps est donc le moment idéal pour la grande révision annuelle.

À défaut de visite au garage, nous vous conseillons de plonger vos mains sous le capot afin de contrôler quelques points clés.

Pour les organes mécaniques, pensez aux niveaux d’huile, de liquide de refroidissement et de frein. Si vous en êtes capable, nettoyez ou changez les filtres (huile, essence, air, climatisation), et vérifiez et/ou remplacez les consommables (plaquettes de frein, bougies, etc.).

Deuxième série de tests, la visibilité. Commencez très simplement par nettoyer phares et glaces (intérieur et extérieur), à contrôler toutes les lumières (surtout les feux stop et les clignotants avec un assistant) et à vous munir d’une boîte d’ampoules et de fusibles de rechange. Remplissez ensuite le réservoir du lave-glace et n’hésitez pas à changer les balais d’essuie-glace.

Dernière vérification, mais la plus importante, les pneumatiques. Vous changerez impérativement un pneu abîmé, usé ou déchiré, qui peut vous valoir une amende et un sacré dérapage sous la pluie. Vous contrôlerez également la pression des 5 roues de votre voiture (on a bien écrit 5, réfléchissez un peu…). Rappelons qu’un pneu dégonflé entraîne une surconsommation de carburant, peut éclater, et que la pression correcte est inscrite sur la portière conducteur. S'ils sont chauds, il faut ajouter 0,3 bar à la pression recommandée. Et pour les longs trajets, il est souhaitable de gonfler ses pneus à la pression supérieure (correspondant à la pression « autoroute ») plutôt qu'en pression normale . S’il y a des risques à rouler sous-gonflé, il n'y en a en revanche aucun à rouler légèrement sur-gonflé (+ 0,3 bar).

Après ça, un petit ménage afin de voyager de façon sereine dans un habitacle agréable, et vous passez à la phase 2 de vos préparatifs.

J moins 3 : préparer son voyage.

Que vous connaissiez ou non la route, les consultations de cartes, de guides touristiques, de sites sur les prévisions météorologiques et de circulation, vous aideront à la rendre plus agréable et plus sûre.

La carte vous permettra de repérer les embranchements à ne pas rater et aussi, grâce aux guides, de trouver quelques arrêts qui amuseront petits et grands. À quelques kilomètres de l’autoroute de vos vacances, il existe certainement des châteaux à visiter, des balades à explorer, des musées à découvrir et même d’excellentes étapes gastronomiques (attention à l’alcool !) qui sont autant de (bonnes) raisons de s’arrêter, plus reposante que l’aire de jeu ou la cafétéria de n’importe quelle station de l’A6.

Comme il est indispensable de faire une pause toutes les deux heures, autant en profiter pour que le voyage soit un harmonieux prélude aux vacances. Alors n’hésitez pas à quitter provisoirement l’uniformité de l’autoroute pour la diversité de la campagne environnante. Et prévoyez le afin d’impliquer vos co-voyageurs dans le projet.

J moins 2 : préparer ses bagages.

Chacun fait ce qu’il veut, mais nous ne saurions trop conseiller aux personnes peu organisées de faire une liste, particulièrement pour les affaires des enfants. S’il est aisé d’acheter une casquette de secours sur le marché d’Apt, il est plus difficile de se procurer le carnet de santé resté dans le buffet du salon.

Une fois tout sorti, voyez si ça tient dans le coffre. Dans le cas contraire, il faudra vous munir d’un coffre de toit pour ne pas encombrer l’habitacle. Si vous optez pour les cantines sur la galerie, répartissez harmonieusement les charges pour ne pas déséquilibrer l’équipage et multipliez les courroies pour bien les arrimer.

Si ça ne suffit toujours pas, il faudra une remorque immatriculée et éclairée. On ne va pas rentrer dans les détails, mais renseignez-vous sur la législation en vigueur concernant le tractage (freinage, rétroviseurs, stationnement, etc.). À propos, il est formellement interdit de transporter des personnes dans une caravane.

Si vous emportez les vélos, faites l’acquisition d’un dispositif de fixation (sur le toit ou à l’arrière). Il devra être homologué, solidement fixé à la voiture, sans pour autant masquer les plaques d’immatriculation, les clignotants ou les feux stop. Normalement, ces derniers marchent, vous l’avez vérifié il y a deux jours.

Si vous en avez la possibilité, chargez l’essentiel de tout votre matériel la veille du départ, c’est-à-dire demain.

J moins 1 : se préparer soi.

Votre course vers le soleil nécessite que vous soyez en forme. Dîner léger et gros dodo (7-8 heures minimum), afin de pouvoir partir tôt, voire très tôt, avant la foule. De manière générale, évitez de prendre la route aux heures les plus chaudes et pendant les pics de circulation prévus par Bison Futé, et pas plus le soir : la plupart des accidents graves ont lieu la nuit.

Avant d’aller vous coucher, chargez votre portable, préparez gâteaux, boissons fraîches, et tout un tas de petites choses dont on peut avoir besoin dans une voiture : mouchoirs en papier, cartes, serviette de toilette, lampe de poche, trousse de premiers soins, pare soleil, extincteur, quelques outils, et une clé de secours cachée dans l’habitacle.

Prévoyez aussi quelques jeux pour les enfants et profitez-en pour charger la voiture, comme on vous le suggérait hier. Surtout, ne mettez rien sur la plage arrière (pour la visibilité et la sécurité) et surtout-surtout, rien de lourd : en cas de choc, la trousse de secours devient un projectile meurtrier.

J : top départ.

Doit-on vous rappeler que tout le monde attache sa ceinture et que les enfants doivent être confortablement mais correctement sanglés sur un siège correspondant à leur âge.

Pour le reste, les panneaux autoroutiers vous inviteront avec pertinence à vous arrêter toutes les 2 heures. Si vraiment vous êtes pressés, faites une très courte pause technique, mais changez de conducteur.

Le conducteur ne fait que conduire, les deux mains sur le volant, en prêtant une attention particulière aux caravanes, aux camions et voitures immatriculées à l’étranger. Au passager de répondre au téléphone, de préparer un moyen de paiement pour le péage et de gérer les demandes venant de la banquette arrière : faim, soif, pipi.

A lui aussi d’assurer l’animation  et d’impliquer les enfants pendant le voyage : « alors, cette plaque c’est quel pays  ?, et c’est quoi la capitale ? Et c’est quoi la spécialité de la région qu’on traverse, et si on faisait des charades et cékankonarrive ? ».

Sinon, répétons qu’il est impératif de respecter les limitations de vitesse, les distances de sécurité, de ne pas s’arrêter sur la BAU (bande d’arrêt d’urgence) et d’être très prudent dans les échangeurs et juste après la sortie de l’autoroute, où il faut s’adapter à un autre univers de conduite.

Dernière chose, soyez aussi attentif à vous : au moindre picotement de l’œil, mal de tête ou paupières lourdes, aérez l’habitacle, réveillez tout le monde et arrêtez vous dès que possible. On ne peut pas lutter contre le sommeil et les 100 derniers kilomètres sont statistiquement les plus dangereux. Être presque arrivé, ce n’est pas encore être arrivé…

J + 1 : préparez vous au soleil.

N’en abusez pas les premiers jours, mettez de la crème et couvrez la tête des enfants. On dit ça comme ça, parce que vous êtes arrivés, et c’est ça le plus important pour nous.

Zérotracas.com vous souhaite de bonnes vacances !

Sur le même thème
 
Afficher plus d'articles
Sondage
30/04/2017
Lors de la prise de médicaments, regardez-vous les pictos sur la boîte avant de conduire ?
je vote
Fin de vacances pour la zone A, week-end de 3 jours, une météo qui ne sera pas constante. Les retours et les quelques départs devraient être contrastés. ...