La route Zérotracas
01 décembre 2016
voiture 
santé 

Éthylotest d’anti-démarrage : 3 départements testent de nouvelles dispositions

À partir du 1er décembre dans les départements de la Drôme, du Nord et de la Marne, les préfets pourront délivrer un permis de conduire sous de nouvelles conditions.

Jusqu’à présent en France, en cas d'annulation ou de suspension du permis de conduire suite à une condamnation pour conduite en état d'ivresse, l'usager devait obtenir un avis favorable de la commission médicale de la préfecture pour pouvoir espérer récupérer son permis.

Mais dès aujourd’hui, les départements de la Drôme, du Nord et de la Marne testent une nouvelle procédure permettant aux médecins agréés par ces 3 préfectures de donner un avis favorable à la restitution du permis de conduire sous 2 nouvelles conditions :

- l’usager devra, de sa propre initiative et à ses frais, faire installer dans son véhicule un dispositif homologué d’anti-démarrage

- il devra se soumettre à un suivi médico-psychologique dans un établissement spécialisé en addictologie

L’éthylotest d’anti-démarrage (EAD) est un dispositif qui impose au conducteur de souffler dans un éthylotest électrique, afin de pouvoir démarrer son véhicule. Si 2 tests réalisés consécutivement sont positifs, le démarrage du véhicule sera bloqué pendant 30 minutes.

L’objectif de ce nouveau dispositif plus flexible, est avant tout de lutter contre les situations de récidive. S’il s’avère bénéfique dans ces départements, il pourrait à terme être appliqué à tout le territoire français.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site de la Sécurité routière.

Sur le même thème
 
Afficher plus d'articles
ZEROTRACAS ALERTE TRAFIC ••• TENDANCE | Les régionaux pourraient rejoindre les stations, ouverture ce week-end de Tignes, Val d'Isère, 2 Alpes, Puy St Vincent ••• MESURES | Procès des attentats de 2015, mesures sur l'Ile de la Cité à Paris et difficultés aux abords