La route Zérotracas
19 décembre 2016
Le point sur les vitres teintées
voiture 
équipement 
législation 

Le point sur les vitres teintées

Dès le 1er janvier 2017, les vitres surteintées seront officiellement interdites.
Si à son annonce il y a 9 mois, ce nouveau décret n’était pas passé inaperçu, on l’aurait pourtant presque oublié.

À partir du 1er janvier 2017, le décret sur l’interdiction des vitres surteintées entrera officiellement en vigueur. Cette interdiction concerne seulement les vitres latérales avant ainsi que le pare-brise, et impose à 70 % le niveau minimum de transmission de lumière visible. En d’autres mots, un véhicule dont les vitres avant ou le pare-brise a un niveau de transparence inférieur à 70 % n’est pas conforme. Alors pourquoi 70 % ? Tout simplement parce que c’est la norme internationale fixée pour les constructeurs automobiles. C’est pourquoi on parle de « surteinte » lorsque ce pourcentage est supérieur.

L’usager dont le véhicule ne répond pas à ces normes s’expose à une amende de 135 euros, un retrait de 3 points sur le permis de conduire et même une immobilisation du véhicule jusqu’à sa régularisation.

Il existe cependant des exceptions : pour assurer la sécurité de certaines personnalités, ou encore en cas d’avis médical.
Sur le même thème
 
Afficher plus d'articles
ZEROTRACAS ALERTE TRAFIC ••• TRAVAUX | Fermeture de l'A14 au niveau du tunnel de la Défense en direction de la province de vendredi 12h à dimanche 14h. ••• COVID-19 | Le couvre-feu à 19h est maintenu jusqu'au 18 mai, le 19 mai il sera actif à partir de 21h ••• COVID-19 | Le déconfinement en quatre étapes jusqu'au 30 juin, les mesures et les impacts probables sur le trafic routier