La route Zérotracas
16 juin 2017
Et si nos voitures pouvaient anticiper un AVC ?
voiture 
innovation 
santé 

Et si nos voitures pouvaient anticiper un AVC ?

C’est le pari que prend un constructeur automobile : détecter chez le conducteur les signes d’un AVC imminent afin d’éviter l’accident.
Si nos véhicules sont déjà capables de détecter un taux d’alcoolémie trop élevé ou encore un conducteur en état de somnolence, pourraient-ils bientôt nous sauver d’un accident vasculaire cérébral ? C’est en tout cas le projet sur lequel le constructeur automobile Toyota et l’université du Michigan travaillent. L’objectif serait, grâce à un système de détection intégré au véhicule, de prévenir le conducteur d’un risque d'AVC important afin d’éviter, en plus, l’accident.

Le système de surveillance serait capable d’anticiper un AVC imminent grâce à des capteurs de données en temps réel, comme par exemple le rythme cardiaque, elles-même analysées par un algorithme spécialement conçu.

Cependant, plusieurs problèmes se posent avant que le projet ne puisse aboutir, comme par exemple la réaction du véhicule en cas de détection d’un AVC : alerter le conducteur qui pourrait ne pas être en mesure d’adopter le bon comportement, ou encore effectuer un freinage d’urgence qui serait tout aussi dangereux…
Sur le même thème
 
Afficher plus d'articles
ZEROTRACAS ALERTE TRAFIC ••• QUELLES COULEURS ? | Le fameux chassé croisé de l'été avec des départs étalés sur 4 jours et un samedi noir mais peu de rouge, limité géographiquement au sud-est