La route Zérotracas
13 juillet 2017
voiture 
comportement 
équipement 

58 % des sièges auto Cosis sont mal installés

 Beaucoup de parents commettent des erreurs lors de l’installation de leur nourrisson dans leur siège auto Cosi.
Tout comme les sièges autos classiques, les Cosis n’échappent pas aux mauvaises installations dans les voitures. En effet, si 48 % des bébés sont mal installés dans leur siège auto , ils sont 58 % à n’être pas installés correctement dans leur siège auto Cosi, selon une étude réalisée par l’association Prévention Routière et Bébé Confort.

Or, un siège auto bien installé diminue considérablement les risques de blessures en cas de choc. Puisque les nourrissons sont particulièrement fragiles, les bébés âgés de moins de 2 ans sont victimes d’accidents deux fois plus graves (66 %) que les enfants âgés de 3 à 11 ans. La principale raison est une erreur d’installation du siège auto Cosi.

Les erreurs commises le plus souvent lors de l’installation du siège auto sont :

· un mauvais passage de la ceinture de sécurité

· une installation dans le mauvais sens

· une mauvaise installation du harnais

Ces défauts d’installations peuvent causer des blessures graves en cas d’accident de la route. Vérifiez donc toujours à plusieurs fois que votre bébé est bien installé avant de démarrer le véhicule. Si un proche (papi, mamie, tonton, tata...) doit véhiculer bébé pour une balade par exemple, pensez à bien lui expliquer la manière dont il faut l’attacher en faisant une démonstration en direct. Les installations diffèrent d’un siège auto à l’autre, un petit rappel est donc primordial !

Avant les départs en vacances, la Prévention Routière donne des conseils sur le choix de l’achat du Cosi. Lors de l’achat de votre siège auto Cosi, vérifiez que celui-ci soit bien sécuritaire et homologué. Vous pouvez également regarder les notes aux crash-tests pour vous aider à faire votre choix. Trop souvent, les parents choisissent le Cosi de bébé en fonction de sa compatibilité avec la poussette choisie et moins pour ses qualités sécuritaires. Or, les critères de sélection doivent être aussi fermes que pour un siège auto classique.

Evitez les sièges Cosis d’occasion si vous ne connaissez pas ses antécédents, car un siège auto qui a déjà été accidenté n’est plus sécuritaire.

Pour limiter les risques de mauvaise installation, vous pouvez opter pour une fixation Isofix, si bien sûr votre véhicule le permet. Enfin, le siège auto doit être orienté dos à la route jusqu’à 15 mois minimum.

Pour aider les parents à maîtriser les bons gestes d’installation, Bébé Confort propose des sessions de démonstrations sur des sièges auto dans le cadre de sa campagne Préventissim.
Sur le même thème
 
Afficher plus d'articles
ZEROTRACAS ALERTE TRAFIC ••• ORAGES | Orages et fortes pluies avec 4 départements en orange du Languedoc à la Vallée du Rhône ••• MESURES | Procès des attentats de 2015, mesures sur l'Ile de la Cité à Paris et difficultés aux abords