La route Zérotracas
12 septembre 2017
vitres teintees
voiture 
équipement 

Vitres teintées : Les forces de l’ordre s’équipent d’appareils pour mesurer leur opacité

La gendarmerie des Vosges dispose maintenant d’appareils permettant de mesurer le degré d’opacité des vitres.
Depuis le 1er janvier 2017, les vitres surteintées sont interdites à l’avant des voitures. Ces dernières empêchaient les forces de l’ordre de repérer certaines infractions routières comme le téléphone au volant ou le non-port de la ceinture de sécurité. Pour être dans la légalité, les vitres avant doivent avoir un taux de transparence d’au moins 70 %. Dans d’autres termes, cela signifie qu’elles doivent avoir une opacité maximum de 30 %.

Mais il est parfois difficile pour les forces de l’ordre de s’assurer de la conformité des vitres de certains automobilistes. Pour pouvoir contrôler facilement ce taux, la gendarmerie des Vosges s’est récemment équipée d’appareils permettant de mesurer le degré d’opacité des vitres. Par simple apposition sur le verre, l’appareil mesure instantanément le pourcentage de transmission de la lumière.

En cas d’infraction, le conducteur risque une amende forfaire de 135 € (minorée 90 €) et un retrait de 3 points sur le permis de conduire. Il faut rappeler que les vitres surteintées peuvent représenter un véritable danger pour le conducteur, surtout la nuit. En effet, elles diminuent la visibilité et empêchent les usagers de la route de s’assurer d’avoir bien été vus par le conducteur.
Sur le même thème
 
Afficher plus d'articles
ZEROTRACAS ALERTE TRAFIC ••• AVANT-GOÛT | Prochain week-end peu coloré sauf vendredi, surtout pour Paris rouge, le temps ne sera pas de la partie avec pluies et vent ••• MESURES | Procès des attentats de 2015, mesures sur l'Ile de la Cité à Paris et difficultés aux abords