La route Zérotracas
24 novembre 2017
vélo 
pratique 

Le nouveau phénomène des vélos en libre-service sans station

GoBee.bike, oBike, Indigo Weel, Ofo…Ces vélos accessibles dans plusieurs villes ne disposent pas de station d’accueil.

On connaît les fameux Vélib’, ces vélos gris en libre-service accessibles un peu partout à Paris via des bornes. Suite à leur succès, plusieurs startups ont lancé des vélos en libre-service dans plusieurs villes, notamment Lille et Paris. Ces vélos présentent l’avantage de ne pas disposer de stations d’accueil.

Ainsi, contrairement aux Vélib’, les cyclistes n’ont pas la contrainte de trouver une borne pour le déposer après son utilisation. Il suffit simplement de garer le vélo dans un espace public destiné aux vélos.

Ces vélos fonctionnent avec une application dédiée qui permet de localiser les vélos. Ainsi, il est facile de trouver un vélo proche. Pour les utiliser, il suffit de télécharger l’appli puis de scanner le code QR avec son téléphone portable pour déverrouiller le cadenas. Une fois arrivé à destination, l’utilisateur peut stationner le vélo dans un espace public. Il suffit d’abaisser le verrou pour terminer la course. Le prochain utilisateur pourra localiser le vélo et l‘emprunter grâce à sa géolocalisation GPS.

Les vélos Gobee.bike ont la particularité d’être dotés d’un système d’éclairage automatique. Ainsi, les feux s’allument automatiquement lorsque la luminosité est faible et que le vélo est en déplacement.

Chez GoBee.Bike, oBike, Indigo Weel, Ofo... une caution est demandée pour l’utilisation de ces vélos en libre-service. Le tarif est variable, par exemple 0,50 € par tranche de 30 minutes chez GoBeeBike.

La mairie de Paris veut toutefois réglementer ces vélos libre-service, avec en projet une éventuelle redevance pour occupation de l’espace public.

Et pour rouler en vélo en toute sécurité, téléchargez notre appli « MonAppliVélo » !


Sur le même thème
 
Afficher plus d'articles
ZEROTRACAS ALERTE TRAFIC ••• QUELLES COULEURS ? | Le fameux chassé croisé de l'été avec des départs étalés sur 4 jours et un samedi noir mais peu de rouge, limité géographiquement au sud-est