La route Zérotracas
11 mai 2018
voiture 
comportement 

Les mesures de sécurité routière recommandées par les Français

Pour renforcer la sécurité sur les routes, les Français aimeraient en priorité que l’Etat améliore le réseau routier et mette l’accent sur la formation.
Le comparateur d’assurances auto « Mon Auto Assure » a demandé à 1 278 Français quelles mesures permettraient d’améliorer la sécurité routière.

Améliorer les infrastructures routières

D’après les résultats de l’enquête, c’est l’amélioration du réseau routier qui serait le plus bénéfique pour la sécurité routière, citée par 92 % des sondés. Ils souhaitent également un renforcement de la sécurité des motards, puisque 89 % recommandent d’augmenter le nombre de rambardes de sécurité pour ces derniers. Des infrastructures permettant de protéger les piétons et cyclistes sont également réclamées. Ainsi, 72 % aimeraient qu’un compte à rebours soit installé à tous les feux pour piéton et 69 % voudraient une augmentation du nombre de pistes cyclables.

Renforcer la formation des conducteurs

Outre les infrastructures, les Français pensent qu’il est important de mettre en place des formations pour garantir la sécurité des conducteurs sur la route. A la troisième place des mesures les plus citées, on trouve la mise en place de stages gratuits sous conditions climatiques (85 %). Ces stages permettent aux conducteurs d’adopter les bons gestes en cas de mauvaises conditions météorologiques (pluie, neige, verglas...). Une formation de mise à niveau pour les seniors est également réclamée par 82 % des sondés, ainsi qu’un examen médical aux plus de 65 ans (84 %).

L’accent doit également être porté sur les apprentis et jeunes conducteurs. Ainsi, 7 Français sur 10 souhaitent plus d’heures de formation de prévention routière à l’école et 61 % veulent des formations complémentaires pour les jeunes conducteurs.

Lutter contre l’alcool et le téléphone au volant

Les Français veulent plus de répression contre le téléphone au volant, puisque 67 % citent la suspension du permis si l’usage du portable au volant est accompagné d’une autre infraction. C’est d’ailleurs une des nouvelles mesures du gouvernement qui entrera en vigueur en 2019.

L’alcool au volant est également pointé du doigt. En prévention, 65 % réclament l’installation obligatoire de l’éthylotest anti-démarrage (EAD) dans tous les véhicules. Côté répression, 52 % prônent la tolérance 0 pour l’alcool au volant.

Des mesures mitigées concernant la vitesse

Concernant la vitesse, les Français sont plutôt mitigés. Si 44 % demandent l’instauration du 80 Km/h sur les routes nationales, 55 % veulent comme nos voisins Allemands, pouvoir circuler sur des portions d’autoroute sans limite de vitesse. Or, une vitesse excessive représente un danger pour la sécurité des conducteurs, notamment en allongeant la distance d’arrêt. Enfin, 59 % souhaitent réduire le nombre de radars fixes pour multiplier les contrôles physiques.

Une étude plus récente réalisée pour la presse régionale est plus mitigée sur l’acceptation de cette mesure puisque les trois quarts des automobilistes sont opposés à la future limitation à 80 km/h sur les routes secondaires françaises. Et 36 % des Français affirment qu'ils ne respecteront pas la mesure.

Sur le même thème
 
Afficher plus d'articles
ZEROTRACAS ALERTE TRAFIC ••• COVID-19 | Le déconfinement en quatre étapes jusqu'au 30 juin, les mesures et les impacts probables sur le trafic routier