La route Zérotracas
14 mai 2018
risque routier professionnel
professionnel 
comportement 

Diminuer le risque routier en entreprise

A travers une série de vidéos, Zérotracas.mma propose des conseils pour réduire le risque routier en entreprise.
Selon une étude exclusive réalisée pour MMA, près de 8 dirigeants de petites et moyennes entreprises sous-estiment le risque routier professionnel. Or, il s’agit de la première cause de mortalité au travail. MMA a donc décidé de sensibiliser les dirigeants à travers un MOOC et une série de courtes vidéos thématiques d’une durée de 30 secondes.

Découvrez les 4 vidéos ci-dessous :

Instaurer un plan de prévention

Tout employeur a une obligation de sécurité envers ses employés ; cela concerne notamment la sécurité routière. Pour prévenir les accidents de la route dans le cadre du travail qui peuvent survenir lors des déplacements professionnels ou des trajets domicile-travail, l’entreprise doit mettre en place des actions de prévention. Pour cela, les dirigeants peuvent s’appuyer sur des outils adaptés (charte de bonne conduite, formation de prévention routière etc.).

 

Combattre la somnolence

La somnolence est la première cause de mortalité sur autoroute. Elle peut survenir à tout moment, mais certaines situations sont plus propices à l’endormissement : le manque de sommeil, un repas copieux ou encore une journée de travail chargée... Plusieurs signes avant-coureurs permettent de l’anticiper : picotements aux yeux, bâillements, raideurs, besoin de changer de position... A ce moment là, la pause est la seule solution pour combattre la somnolence et reprendre la route en toute sécurité. 
 

Lutter contre la vitesse excessive

Par peur d’arriver en retard au travail ou à un rendez-vous professionnel, certains conducteurs dépassent la vitesse limite autorisée. Or, la vitesse est responsable d’un quart des accidents mortels. Plusieurs actions permettent aux dirigeants de diminuer ce risque, notamment la dénonciation du conducteur qui commet une infraction avec un véhicule de société ou l’organisation des trajets à l’avance.


Supprimer le téléphone au volant

Il arrive que des clients ou fournisseurs contactent un salarié alors qu’il est sur la route. Pour ne pas manquer un appel important, ce dernier est alors tenté de répondre.
Or, outre le risque d’amende et de perte de points sur le permis de conduire, téléphoner au volant multiplie par 3 le risque d’accident. Il est donc essentiel de sensibiliser ses collaborateurs aux dangers du téléphone au volant.
 
 
 
Sur le même thème
 
Afficher plus d'articles
ZEROTRACAS ALERTE TRAFIC ••• MESURES | Procès des attentats de 2015, mesures sur l'Ile de la Cité à Paris et difficultés aux abords