La route Zérotracas
11 juin 2018
voiture 
équipement 

Lancement d'un plan de sauvegarde des routes nationales

 Voilà déjà des années que la sécurité routière est menacée par l’état du réseau routier, ce à quoi le gouvernement a décidé de réagir en lançant un plan de sauvegarde des routes nationales.
 Nids de poules, ponts dont la fiabilité laisse à désirer, panneaux de signalisation non conformes… L’endommagement de nos infrastructures est la cause d’accidents graves et nécessite l’intervention de l’état. L’objectif du plan est de remédier aux problèmes de dégradations des routes nationales, d’autant plus importantes que le budget de rénovation qui leur est accordé a été diminué de 30% en 5 ans. Les infrastructures concernées sont les chaussées (50% des chaussées françaises endommagées), les ouvrages d’art (1 pont sur 10 en mauvais état) ainsi que les routes nationales et les autoroutes gratuites. Le plan, prévu pour 2019, consiste à consacrer 1 milliard d’euros par an à leur entretien et à leur modernisation (contre 800 millions d’euros en 2018).

Pour financer ces travaux, la ministre des Transports, Elisabeth Borne, a évoqué de faire appel aux principaux usagers. Les poids lourds sont ainsi les premiers visés et le gouvernement pourrait même être amené à dédier un pourcentage de la fiscalité sur les carburants au projet.

Il est également prévu que les objectifs d’amélioration soient renouvelés tous les 5 ans à compter de 2022, afin que le plan s’adapte le mieux possible aux différents besoins.

Mme Borne compte par ailleurs présenter une loi d’orientation sur les mobilités (LOM) durant l’été et proposer une stratégie d’ensemble ainsi qu’une programmation des travaux sur 20 ans.
Sur le même thème
 
Afficher plus d'articles
ZEROTRACAS ALERTE TRAFIC ••• MESURES | Procès des attentats de 2015, mesures sur l'Ile de la Cité à Paris et difficultés aux abords