La route Zérotracas
19 juin 2018
voiture 
sécurité routière 

Forte baisse de la mortalité routière en mai 2018

La mortalité routière a baissé de 8,4 % au mois de mai 2018.
Le nombre de tués a fortement diminué le mois dernier avec 272 victimes enregistrées, soit 25 de moins qu’en mai 2017 (-8,4 %). Les autres chiffres de l’accidentalité routière du mois suivent la même tendance : une baisse de 3,8 % des accidents corporels, de 1,8 % du nombre de blessés et de 15,2 % du nombre d’hospitalisations de plus de 24h.

Ce n’est toutefois pas le cas en Outre-Mer où l’on dénombre 20 décès en mai, soit 4 de plus que le même mois l’année dernière. Les autres indicateurs de l’accidentalité routière sont également en hausse.

Sur la période juin 2017 – mai 2018, le nombre de morts a baissé de 3,4 % par rapport à la période juin 2016 – mai 2017 (-14 % chez les piétons, -3 % chez les cyclistes et seulement -1 % chez les automobilistes). Malgré ces résultats encourageants, on constate une hausse de 13 % de la mortalité des cyclomotoristes sur cette période.

D’autre part, l’abaissement de la vitesse à 80 km/h sur les routes secondaires à compter du 1er juillet devrait encore réduire ces chiffres et « sauver près de 400 vies par an » selon le Premier ministre, Edouard Philippe. En effet, selon les chiffres de la Sécurité routière, ce sont sur ces routes qu’on dénote les comportements les plus dangereux : 63% des accidents ont lieu hors agglomération et 55% de la mortalité routière concerne les routes à double sens les plus fréquentées.
Sur le même thème
 
Afficher plus d'articles
ZEROTRACAS ALERTE TRAFIC ••• MESURES | Procès des attentats de 2015, mesures sur l'Ile de la Cité à Paris et difficultés aux abords