La route Zérotracas
27 juin 2018
voiture 
législation 

La vitesse maximale abaissée à 80 km/h sur le réseau secondaire

Dimanche 1er juillet, la vitesse maximale autorisée sur les routes à double-sens, sans séparateur central passera de 90 à 80 km/h.
Les routes hors agglomération sont particulièrement accidentogènes, c’est d’ailleurs sur ce réseau que l’on recense le plus de tués. Ainsi, en 2016, 55 % de la mortalité routière est survenue sur les routes à double-sens hors agglomération (données de l’ONISR).

En abaissant la vitesse à 80 km/h sur ce réseau, le nombre d’accidents mortels pourrait diminuer. Selon la Sécurité routière, 300 à 400 vies pourraient être épargnées chaque année grâce à la nouvelle mesure.

En roulant à 80 km/h au lieu de 90 km/h, un conducteur parcourt 13 mètres de moins pour s’arrêter. Ainsi, à 80 km/h, il faut environ 57 mètres pour s’arrêter, contre 70 à 90 km/h. Par ailleurs, plus la vitesse augmente et plus le champ de vision rétrécit. De loin, le conducteur voit donc moins les obstacles sur les côtés. Enfin, en cas de freinage d’urgence, la violence du choc est moins forte lorsque la vitesse est moins élevée.

D’autre part, l’abaissement de la vitesse de 10 km/h n’allongerait que très peu le temps de trajet. En effet, par exemple, sur un trajet de 41 km (distance entre Châteauroux et Lignières), un conducteur qui roule à 80 km/h au lieu de 90 km/h ne perd que 3 minutes sur les 31 minutes du parcours. Enfin, rouler à 80 km/h plutôt qu’à 90 km/h permet d’économiser en moyenne 120 € de carburant par an et de réduire jusqu’à 30 % d’émissions de polluants.


Sur le même thème
 
Afficher plus d'articles
ZEROTRACAS ALERTE TRAFIC ••• TENDANCE | le trafic a dépassé mercredi la moyenne dès 9h30, une hausse dès 13h et un pic à plus de 450 km vers 17h30 (moyenne 260) ••• COVID-19 | Le couvre-feu à 19h est maintenu jusqu'au 18 mai, le 19 mai il sera actif à partir de 21h ••• COVID-19 | Le déconfinement en quatre étapes jusqu'au 30 juin, les mesures et les impacts probables sur le trafic routier