La route Zérotracas
03 août 2018
voiture 
comportement 

Les tendances des départs en vacances pour l’été 2018

Une étude menée par IPSOS a révélé que 84 % des Français vont se rendre sur leur lieu de vacances en voiture.
La société française d’entretien automobile Norauto a interrogé les Français sur leur départ en vacances.

Il s’en dégage une nette préférence pour le transport en voiture (84 %), loin devant l’avion (47 %) et le train (44 %). Cette tendance est notamment encouragée par le développement du covoiturage : en effet, 1 automobiliste sur 5 opte pour ce partage de véhicule et près d’1 jeune sur 3 y a recours.

Concernant l’organisation des départs, 56 % des vacanciers comptent partir avant midi et l’ensemble des automobilistes se munit de l’équipement nécessaire pour un trajet efficace, confortable et responsable : 82 % utilisent un GPS pour s’assurer d’emprunter le meilleur trajet et 76 % pensent à la glacière pour conserver la fraîcheur de leurs boissons et aliments. Ils prennent aussi un kit anti-crevaison (65 %) en cas d’incident et un pare-soleil (60 %) pour prévenir les fortes chaleurs.

Cependant, un chiffre alarmant se dégage de l’étude : 16 % des automobilistes n’envisagent aucune vérification de leur véhicule avant les grands départs et seulement 25 % programment une révision complète. Le pourcentage restant, qui n’a recours qu’à une révision partielle, oublie souvent de mesurer la pression des pneus et les accidents liés à leur détérioration atteignent les 15 % en été à cause de la surcharge et de la chaleur.

Quant aux activités qui permettent à nos automobilistes de passer le temps sur la route des vacances, elles sont très diverses : parmi les adultes, les trois quarts écoutent bien évidemment la radio et 62 % s’adonnent à de longues discussions. Les jeunes sont davantage attirés par les écrans avec 64 % d’entre eux qui utilisent leur portable ou leur tablette pour se distraire et partager leur voyage sur les réseaux sociaux (22 % d’entre eux). 57 % n’hésitent pas à ponctuer leur trajet de pauses sur les aires de repos et en profitent pour éloigner la fatigue qui ne manque pas de toucher les préposés au volant.

Par ailleurs, bien que la route des vacances suscite un certain stress pour 21 % des automobilistes, elle reste une source de plaisir et ponctue le début des vacances pour la quasi-totalité d’entre eux (95 %).

Sur le même thème
 
Afficher plus d'articles
ZEROTRACAS ALERTE TRAFIC ••• MESURES | Procès des attentats de 2015, mesures sur l'Ile de la Cité à Paris et difficultés aux abords