La route Zérotracas
07 septembre 2018
 Sièges auto pour enfants
voiture 
législation 
équipement 

Sièges auto pour enfants : tout savoir sur la réglementation en vigueur

Le non-respect de la réglementation concernant les sièges auto est passible d’une amende pouvant aller jusqu'à 750 €.
Bien comprendre comment choisir et utiliser les sièges auto pour enfants permet de garantir au mieux la sécurité des tout-petits.

Depuis le 1er janvier 1992, il est obligatoire d’installer les enfants de moins de 10 ans ou d’une taille inférieure à 1,35 m dans un siège adapté. La réglementation en matière de siège auto évoluant au fil des années, voici un petit point sur les règles à respecter.

Comment choisir son siège auto ?
Avant tout, il est important de rappeler que les sièges auto sont classés en fonction du poids de l’enfant comme le prévoit la réglementation R44/04. L’homologation des sièges auto permet de s’assurer du niveau de protection et de sécurité en cas d’accident. Celle-ci est obligatoire et indiquée sur les sièges auto par le biais d’une étiquette spécifique.
 
Selon le règlement R44, un siège auto est homologué s’il comporte ces 3 marques :

1. Le marquage d’homologation
Il doit mentionner :
- la catégorie : « universel » si le siège peut être monté dans tout type de véhicule ou « non universel » dans le cas contraire,
- le groupe ou la tranche de poids,
- le numéro distinctif du pays ayant demandé l’homologation,
- le numéro d’homologation (un siège peut porter plusieurs numéros d’homologation quand il couvre plusieurs groupes).
 
2. L’identification du fabricant : nom et adresse de la société
3. Le schéma d’installation dans le véhicule

Ainsi, avant de faire son choix, il est primordial de se renseigner sur le groupe correspondant :
- groupe 0 : pour les bébés de 0 à 10 kg (env. 6/9 mois)
- groupe 1 : pour les enfants de 9 à 18 kg (env. 4 ans)
- groupe 2 : pour les enfants de 5 à 25 kg (env. 6/7 ans)
- groupe 3 : pour les plus grands (env.10/12ans)

Que dit la loi en matière de sièges auto ?
Un enfant doit être installé dos à la route jusqu'à ses 15 mois (sièges homologués i-size R129) ou 9 kg (sièges homologués R44/03).

De plus, un enfant de moins de 10 ans doit être obligatoirement placé à l’arrière du véhicule sauf dans les cas suivants :

- l'enfant est installé dans un dispositif bébé "dos à la route" sur le siège avant passager (airbag désactivé) ;
- le véhicule ne comporte pas de banquette arrière, est inutilisable ou n’est pas équipé de ceinture de sécurité ;
- Les sièges arrière du véhicule sont occupés par des enfants de moins de 10 ans.

Tout conducteur ne respectant pas ces obligations est passible d’une amende pouvant aller jusqu'à 750 €.
Sur le même thème
 
Afficher plus d'articles
ZEROTRACAS ALERTE TRAFIC ••• 03:00 à 23:00 | des neutralisations dès samedi ••• MESURES | Procès des attentats de 2015, mesures sur l'Ile de la Cité à Paris et difficultés aux abords