La route Zérotracas
13 novembre 2018
Un logiciel qui répertorie l’historique des voitures d’occasion
voiture 
pratique 

Un logiciel qui répertorie l’historique des voitures d’occasion

Le Comité interministériel de la sécurité routière (CISR) lancera, en décembre, un service en ligne retraçant l’historique connu de tous les véhicules.
Acheter un véhicule d’occasion est souvent stressant pour les acheteurs qui peuvent faire face à des arnaques ou se retrouver avec un véhicule en mauvais état. Pour lutter contre ce fléau et protéger les acheteurs, le CISR avait annoncé, en janvier, une mesure visant à renforcer « l’information des consommateurs sur l’état des véhicules qu’ils se préparent à acquérir ».

Le site sera mis en ligne officiellement dès le 1er décembre. Une version beta est d’ores et déjà disponible à cette adresse : histovec.interieur.gouv.fr avec une interface pour les vendeurs et les acheteurs.

Le propriétaire qui souhaite vendre sa voiture devra entrer son numéro d’immatriculation (au format AA-123-ZZ). Les informations correspondant au véhicule seront consultables par les potentiels acheteurs pendant 4 semaines. Elles concernent les déclarations de vol, les oppositions en cours, le nombre de propriétaires ou encore les caractéristiques techniques du véhicule. A noter que les réparations de véhicules gravement endommagés et le kilométrage relevé à chaque contrôle technique ne seront pas consultables sur le site.

Cette première version déjà très aboutie permettra de rassurer les futurs acheteurs de voitures ou motos d’occasion.




Le vendeur
Seul le vendeur (particulier ou entreprise) peut faire la demande d’historique pour éviter les falsifications. Une fois la demande effectuée, le potentiel acheteur peut accéder aux informations du véhicule pendant 4 semaines.

L’acheteur
Par le biais du site, l’acheteur peut faire une demande d’historique au vendeur.
Sur le même thème
 
Afficher plus d'articles
ZEROTRACAS ALERTE TRAFIC ••• QUELLES COULEURS ? | Le fameux chassé croisé de l'été avec des départs étalés sur 4 jours et un samedi noir mais peu de rouge, limité géographiquement au sud-est