La route Zérotracas
27 novembre 2018
C’est l’hiver : soignez votre moto
deux-roues 
équipement 

C’est l’hiver : soignez votre moto

En deux-roues, la conduite hivernale est particulière
Même en étant un excellent conducteur, il peut être difficile de déjouer les pièges de la route. Zérotracas vous donne quelques conseils.

Dans un premier temps, à l’arrivée de l’hiver, faites réviser votre moto en portant une attention particulière aux pneus. Avec le froid, les pneumatiques adhèrent moins. En général, il vaut mieux choisir un pneu routier ou GT, car il évacue l’eau et chauffe plus vite au démarrage. Cependant, même avec de bons pneus, il faut prendre le temps de faire chauffer les pneus pour gagner en adhérence.

Restez concentré
Même si la route paraît sèche, le virage suivant peut être verglacé. Une route qui se trouve à l’ombre quelques heures peut s’avérer particulièrement dangereuse. En ville, les plaques d’égout et les pavés sont également glissants. Ménagez-vous une marge de sécurité encore plus importante entre les véhicules pour appréhender au mieux les risques.

Prenez le temps
Avec le froid, on se contracte et on fatigue plus vite. Il faut prendre le temps pour observer, afin de mieux appréhender les obstacles.

Par temps de pluie
S’il pleut, il convient d’adopter un conduite plus douce : limiter les freinages et les accélérations brusques. Si vos pneus laissent des traces, attention, cela signifie que le risque de glissement est important, ralentissez. Dans tous les cas, il faut se tenir bien droit de façon à conduire sur le milieu du pneu, où il est le plus chaud.

En cas de brouillard
Lorsqu’il y a du brouillard, la route est mouillée. Il faut donc appliquer les mêmes conseils que par temps de pluie. Ajoutez, en plus, vos feux de croisement, les feux anti brouillard et éventuellement les warnings si le brouillard est très épais.

Avec la neige
Dans la mesure du possible, limitez les trajets lorsqu’il neige car la visibilité est mauvaise, la neige colle au casque. Evitez les routes damées, suivez les traces des motards qui vous précèdent et, sur la neige, roulez à 10 km/h, les pieds sortis pour rattraper les glissades. Attention, si la glissade est importante, laissez partir la moto pour éviter de vous blesser.

Qu’il pleuve, vente, neige ne vous surestimez pas et apprenez à connaître vos limites. L’important est de rester prudent en toutes circonstances.

Bien s’équiper
Quelques soient les conditions météorologiques, un bon équipement est indispensable pour rester au sec et rouler en toute sécurité. Un chasuble peut être utile si la pluie est battante, car l’important est d’être vu.
En moto, le casque et les gants sont obligatoires, mais les autres équipements sont essentiels.

Retrouvez nos conseils en vidéo :


Sur le même thème
 
Afficher plus d'articles
ZEROTRACAS ALERTE TRAFIC ••• MESURES | Procès des attentats de 2015, mesures sur l'Ile de la Cité à Paris et difficultés aux abords