La route Zérotracas
27 mars 2009
voiture 
pratique 

L'usure automobile

Moteur, amortisseurs, pneus… Autant d’éléments qui sont les organes vitaux de votre automobile. Même si les grands constructeurs innovent pour améliorer leur résistance et leur longévité, ils restent vulnérables à l'épreuve du temps qui passe. Surveillez leur usure pour éviter l’accident.


Pourquoi entretenir son véhicule ?

Toutes les pièces d’une automobile connaissent une durée de vie limitée. Pluie, neige, mais aussi le temps qui passe contribuent à détériorer leur bon fonctionnement. Votre carrosserie subit les intempéries et de là, la corrosion s’attaque ensuite aux essieux et progressivement à tous les éléments métalliques de l’automobile. Les filtres à huile - air - et carburants sont là pour protéger la mécanique du moteur. Le filtre à huile doit être remplacé régulièrement en fonction de l'espacement des vidanges : par exemple toutes les 2 vidanges si elles sont effectuées entre 5.000 et 7.500 km.


Vérifier les organes sensibles.

  • Le moteur Essence ou diesel, votre moteur est sensible. Aussi, pour optimiser son fonctionnement et augmenter sa durée de vie, il est essentiel de procéder aux vidanges (entre 5000 et 7500 km selon l’âge du véhicule). L’huile est un peu le sang du moteur et son rôle est de lubrifier toutes les pièces mobiles, d'évacuer la chaleur accumulée et de nettoyer le moteur en piégeant toutes les impuretés. Vérifier donc régulièrement son niveau pour ne pas affaiblir davantage la mécanique.
  • Les amortisseurs L'usure des amortisseurs est lente et progressive. Le comportement général de votre voiture se dégrade, la tenue de route diminue et vous prenez des risques. Par exemple, à 80 km/h sur route droite et sèche, un seul amortisseur défectueux rallonge la distance de freinage de 2,60 mètres. Pensez donc à faire vérifier vos amortisseurs tous les 20 000 km.
  • Les freins Les freins constituent le premier organe de sécurité. Pour vérifier que vos freins sont dans un bon état, il vous faut observer quelques règles. Si la commande devient collante , c'est une surchauffe. Si la pédale devient dure, il peut s'agir d'une défaillance de l'assistance de freinage et si le véhicule tire d'un côté lors du freinage, il est possible qu'un pneu soit dégonflé. Faites vérifier les disques de freins tous les 20 000 km, les plaquettes, tous les 30 000 km et les garnitures de freins, tous les 60 000 km. Le liquide de frein doit être changé tous les deux ans, quelque soit le kilométrage parcouru car il se charge peu à peu d'humidité, réduisant sa résistance à l'échauffement.
  • Les pneus L'usure et le vieillissement des pneus diminuent l'adhérence, surtout lorsque la route est mouillée et favorisent l'hydroplanage (ou l’aquaplanning ?) Ils doivent être entretenus et surveillés. Surveillez, à l’aide d’un témoin d’usure, la différence entre la profondeur des rainures des 2 pneus arrières et avant qui ne doivent dépasser 5 mm, sinon remplacez les par paire. Vérifiez la pression régulièrement à froid, si possible tous les 15 jours sans oublier la roue de secours.


  • Les conseils du professeur Parchok
    Contrôlez régulièrement votre véhicule afin de détecter et d'anticiper les éventuels risques d'usure prématurée ou de panne. Des contrôles préventifs sont disponibles, alors si vous ne voulez pas finir sur une planche à 4 roues, faites vérifier votre voiture… ou préférez le skateboard.

    Sur le même thème
     
    Afficher plus d'articles
    ZEROTRACAS ALERTE TRAFIC ••• TRANSPORTS | Grève SNCF sur le réseau TGV Atlantique ce week-end, possible report vers la route ••• QUELLES COULEURS ? | Un début de vacances essentiellement en vert, hors Ile-de-France vendredi ••• MESURES | Procès des attentats de 2015, mesures sur l'Ile de la Cité à Paris et difficultés aux abords