La route Zérotracas
30 novembre 1999
voiture 
pratique 

Un accident n'est pas une fatalité

Les accidents de cet été 2005 ont marqué les esprits des Français, à commencer par celui survenu sur la terrasse d’un café des grands boulevards Parisiens.

Le plus souvent ces accidents ne sont pas des fatalités. La vitesse, l’alcool, la drogue, le téléphone ou le non-port de la ceinture sont à l’origine de l’accident.

Selon les premiers éléments de l'enquête, cet accident est survenu entre un chauffeur qui téléphonait et un autre ayant consommé de la cocaïne.

Autre exemple à Metz où le tribunal correctionnel vient de condamner un conducteur à six ans de prison ferme et à une interdiction de repasser le permis de conduire durant 10 ans. Il avait provoqué un accident dans lequel son passager avait été tué et les deux occupants d'une autre voiture sérieusement blessés. Alors qu'il était sous le coup d'une suspension de permis, ce conducteur roulait avec 1,33 g d'alcool dans le sang.

Les exemples sont malheureusement nombreux


Zérotracas.com - Août 2005

Sur le même thème
 
Afficher plus d'articles
ZEROTRACAS ALERTE TRAFIC ••• MESURES | Procès des attentats de 2015, mesures sur l'Ile de la Cité à Paris et difficultés aux abords