La route Zérotracas
30 novembre 1999
voiture 
sécurité routière 

On meurt moins sur les routes Allemandes qu'il y a un siècle !

Le risque de mourir dans un accident de voiture en Allemagne était 56 fois plus élevé il y a un siècle qu'aujourd'hui, révèle une étude de l'Office fédéral des statistiques (Destatis).

En 1906, date à laquelle ont été réalisées les premières statistiques sur la circulation routière dans le pays, l'Allemagne comptait 27.026 véhicules. Entre octobre 1906 et septembre 1907, 4.864 accidents ont eu lieu sur les routes allemandes, qui ont tué 145 personnes et en ont blessé 2.419 autres.

"Aux temps des premières automobiles, conduire était beaucoup plus dangereux qu'aujourd'hui", souligne l'institut. Le comportement des conducteurs de voitures était spécialement meurtrier, puisque 85% des personnes tuées l'ont été lors d'un accident avec des véhicules particuliers, pourtant alors moins nombreux à l'époque que les motos.

Près d'un siècle plus tard, en 2005, l'Allemagne comptait 56,3 millions de véhicules. L'an dernier, 5.362 personnes ont été tuées sur la route. Une évolution positive dont se félicite Destatis, qui souligne que depuis les années 70, "hormis quelques exceptions, le nombre des victimes de la route n'a cessé de diminuer".
Sur le même thème
 
Afficher plus d'articles
ZEROTRACAS ALERTE TRAFIC ••• COVID-19 | Le déconfinement en quatre étapes jusqu'au 30 juin, les mesures et les impacts probables sur le trafic routier