La route Zérotracas
26 mars 2009
deux-roues 
sécurité routière 

La moitié des tués en cyclomoteur sont âgés de 15 à 19 ans

Les chiffres de l'Observatoire de la Sécurité Routière sont inquiétants : 49 % des accidents mortels survenus sur les scooters et les cyclomoteurs concernaient des conducteurs âgés entre 15 et 19 ans.

Face à ces risques, la Fédération Française des Sociétés d'Assurances (FFSA) indique les principales mesures qu'il faut absolument faire respecter en France pour diminuer le nombre de tués :

1 - Les conducteurs de scooters doivent impérativement posséder le Brevet de Sécurité Routière. Pour cela, le collège enseigne la première étape théorique. Ensuite, 5 heures de formation en auto-école sont nécessaires. Le Brevet de Sécurité Routière (BSR) permet d'acquérir une formation indispensable pour prendre la route en deux-roues.

2 - Le port d'un casque homologué attaché et d'une tenue vestimentaire adaptée permet souvent d'éviter les blessures les plus graves en cas de chute sur la chaussée. Il en est naturellement de même pour un éventuel passager.

3 - On ne devrait envisager le transport d'un passager que pour les scooters bénéficiant de deux sièges avec poignées et repose-pieds, même à l'arrière.

4 – Le débridage permettant d'augmenter la puissance du véhicule est à proscrire. En augmentant la puissance du moteur, le débridage rend le véhicule plus dangereux. D'ailleurs, les sociétés d'assurance moto / assurance scooter ne vous rembourseront pas en cas de sinistre si les caractéristiques de base pour lequel le véhicule est assuré ont été altérées. En cas d'accident grave entraînant des responsabilités sur des personnes physiques, les conséquences financières pourraient s'avérer dramatiques...

 

Sur le même thème
 
Afficher plus d'articles
ZEROTRACAS ALERTE TRAFIC ••• ORAGES | Orages et fortes pluies avec 4 départements en orange du Languedoc à la Vallée du Rhône ••• MESURES | Procès des attentats de 2015, mesures sur l'Ile de la Cité à Paris et difficultés aux abords