La route Zérotracas
26 mars 2009
voiture 
événement 

Baromètre 2006 MMA - La Prévention Routière "Les jeunes et la route"

Des résultats encourageants depuis 2004, mais aussi de fortes attentes des jeunes en matière d’éducation et de prévention sur la route… C’est ce qui a été observé dans la 2ème vague du baromètre « Les jeunes et la route » réalisée par OpinionWay pour La Prévention Routière et Zérotracas.com, le site de prévention des risques routiers de MMA.

L’impact bien réel des mesures gouvernementales sur les jeunes

Les jeunes déclarent avoir modifié leur comportement depuis la mise en œuvre des mesures de sécurité routière par le gouvernement. 91% jugent ces mesures répressives, 56% préventives, 67% efficaces et 30% innovantes. Plus d’1 jeune sur 2 déclare ainsi avoir limité sa consommation d’alcool avant de prendre la route, être plus prudent en conduisant et avoir limité sa vitesse. 54% des jeunes (contre 45% en 2004) ont même supprimé leur consommation de drogue avant de prendre le volant. Seul bémol pour le permis à 1 euro : si 3 jeunes sur 4 pensent que c’est une mesure intéressante, 2 sur 3 la considèrent complexe à mettre en œuvre. D’où son succès mitigé ?

Les mesures de prévention les plus efficaces

Les opérations « conducteurs désignés » ou « capitaine de soirée » sont toujours aussi plébiscitées par les jeunes. 91% d’entre eux les jugent efficaces pour limiter le nombre d’accidents. Viennent ensuite l’implication des médias (83%) et le renforcement de l’éducation à la sécurité routière (79%). Les passagers, un levier pour une route plus sûre Les jeunes se sentent véritablement responsables de la vie de leurs passagers. 91% d’entre eux pensent que protéger la vie des passagers pourrait les inciter à conduire plus prudemment (bien devant « protéger sa propre vie » qui atteint 42%).

Conclusion :

« Des efforts en termes de pédagogie restent à faire. La dangerosité de certaines pratiques à risques telles que l’alcool, la drogue et le téléphone au volant est encore sous estimée par les 18-25 ans » souligne Pierre Gustin, Délégué général de la Prévention Routière. Le renforcement de l’éducation et de la prévention, considéré comme une bonne chose par la quasi totalité des jeunes, apparaît d’autant plus nécessaire dans un tel contexte.

Retrouvez le Baromètre « Les jeunes et la route » dans son intégralité en cliquant ici.

Sur le même thème
 
Afficher plus d'articles
ZEROTRACAS ALERTE TRAFIC ••• CARTO | Var : point quotidien sur le risque incendie, sévère sauf sur le nord-est du département ••• QUELLES COULEURS ? | Le fameux chassé croisé de l'été avec des départs étalés sur 4 jours et un samedi noir mais peu de rouge, limité géographiquement au sud-est