La route Zérotracas
30 novembre 1999
voiture 
sécurité routière 

Février 2007 suit la tendance : 3ème mois de hausse du nombre de tués.

Par rapport à février 2006, le nombre des tués augmente de 4,5 %. Mauvais score à nuancer cependant. "En février il y a eu 277 tués sur nos routes, très proche du résultat exceptionnel de février 2006", a indiqué le premier Ministre Dominique de Villepin.

Selon le ministre des Transports, les autres statistiques sont les suivantes :
- hausse de 13 % des accidents
- hausse de 14,2 % du nombre de blessés
Cette annonce a été faite lors des "Rencontres nationales de la sécurité routière" organisées au Cnit à Paris.

«Au cours des prochains mois, nous poursuivrons les opérations de contrôle et de prévention », a annoncé Dominique de Villepin, à l'occasion des Rencontres nationales de la sécurité routière. Il a souligné que le nombre de morts en février était « une amélioration notable » par rapport à janvier, où 394 personnes avaient été tuées.
 
Le premier Ministre a annoncé le renforcement de la lutte contre la conduite sans permis : « un comportement irresponsable qui est impliqué dans 1,6% des accidents corporels ».

Enfin « d'ici la fin de l'année, les 2.000 radars automatiques annoncés seront déployés sur les routes françaises ».
 
En pleine campagne présidentielle, une polémique sur l'utilisation du produit des amendes pour dépassement de vitesse autorisée montait. Le premier Ministre a apporté des précisions « La répartition, définie par le Parlement, prévoit que 60% des sommes perçues par le système de contrôle sanction-automatique servent à le développer et à le faire fonctionner. Ce système ne coûte donc rien à l'Etat ». Les 40% restants sont affectés à l'aménagement du réseau routier et les éventuels excédents sont versés aux collectivités locales pour créer par exemple des carrefours à feux ou améliorer la sécurité des arrêts de bus.
Sur le même thème
 
Afficher plus d'articles
ZEROTRACAS ALERTE TRAFIC ••• QUELLES COULEURS ? | Le fameux chassé croisé de l'été avec des départs étalés sur 4 jours et un samedi noir mais peu de rouge, limité géographiquement au sud-est