La route Zérotracas
26 mars 2009
voiture 
pratique 

Accident de Vizille : le car ne disposait pas de la dérogation nécessaire.

La préfecture de l'Isère l’a confirmé : le car qui s'est écrasé dimanche 22 juillet 2007 dans un ravin à Vizille (Isère), entraînant la mort d’au moins 26 Polonais, n'avait pas le droit de circuler sur la descente de Laffrey.

Le car ne disposait pas de la dérogation nécessaire.
Le ministre d'Etat en charge des Transports Jean-Louis Borloo a immédiatement lancé « le recensement » et une « étude approfondie des principales zones de circulation à risques » après cet accident dramatique.

Il propose « en lien avec les préfets de départements » un « plan d'action » comprenant un « renforcement de la signalisation », une « installation de portiques » ou des « lits d'arrêts aménagés ». Jean-Louis Borloo demande également « un renforcement des contrôles pour faire respecter les consignes élémentaires de sécurité routière » en cette période de vacances.

Dans le cas de l’accident de Vizille, les panneaux étaient présents : au moins 11 panneaux alertent en effet les poids lourds et autocars du danger le long de la côte et l’interdiction aux poids lourds de plus de 8 tonnes et aux autocars, sauf les transports scolaires et ceux munis de dérogations.
Sur le même thème
 
Afficher plus d'articles
ZEROTRACAS ALERTE TRAFIC ••• QUELLES COULEURS ? | Le fameux chassé croisé de l'été avec des départs étalés sur 4 jours et un samedi noir mais peu de rouge, limité géographiquement au sud-est