La route Zérotracas
26 mars 2009
voiture 
équipement 
santé 

Ethylotest embarqué : Renault tire le premier

Les acheteurs de voitures particulières de Renault pourront prochainement opter pour une option inédite : un éthylotest électronique à ranger dans la boîte à gants ! Le constructeur l'a confirmé après un entretien fin août entre son PDG, Carlos Ghosn, et le secrétaire d'Etat chargé des Transports, Dominique Bussereau.

Il ne s'agit donc pas d'un système type « alcolock », cette innovation qui empêche le démarrage du moteur si l'air expiré par le
conducteur affiche un taux supérieur à la limite légale. Le conducteur devra sur sa propre initiative contrôler son alccolémie.

Notre nouveau secrétaire d'Etat n'est en effet pas favorable au système d'éthylotest antidémarrage.
« Une fausse bonne idée » selon lui, car une autre personne que le conducteur peut l'utiliser. A voir, car cette solution en vigueur dans de nombreux pays commence à porter ses fruits.

Saluons cette initiative de prévention en tout cas, qui pourrait être suivie par l'autre constructeur français : Dominique Bussereau doit recevoir Philippe Streiff, le directeur de Peugeot et Citroën, fin septembre prochain pour évoquer ce même sujet !
 
Sur le même thème
 
Afficher plus d'articles
ZEROTRACAS ALERTE TRAFIC ••• MESURES | Procès des attentats de 2015, mesures sur l'Ile de la Cité à Paris et difficultés aux abords