La route Zérotracas
30 novembre 1999
voiture 
innovation 

La voiture-qui-pense-à-tout

Plus de 40 000 personnes meurent sur les routes d'Europe chaque année. Pour faire baisser le nombre de victimes, la Commission Européenne invite les acteurs de l'industrie automobile à collaborer autour du concept de "voiture intelligente".

Elle finance également la recherche sur les systèmes de prévention des risques et informe le public des nouvelles technologies pour créer une demande.

Information reprise de notre partenaire Reporters d'Espoirs, l'information porteuse de solutions.



Le concept de "voiture intelligente" est une initiative politique européenne qui répertorie les technologies visant à rendre la voiture de demain plus sûre et à décongestionner le trafic.

Ces technologies sont de trois types :
- des systèmes d'assistance à la conduite qui alertent les conducteurs de dangers potentiels (par exemple, un dispositif capable détecter la somnolence du conducteur en suivant les traits du visage, les mouvements des mains et des pieds, la fermeture des yeux et la position de la tête ou les variations du rythme cardiaque);
- des systèmes coopératifs (par exemple, la gestion dynamique du trafic, qui emploie des signaux routiers variables pour adresser des messages au conducteur et fluidifier la circulation);
- des systèmes géolocalisés (par exemple, l'eCall, dispositif embarqué permettant d'alerter les secours en cas d'accident).

La Commission européenne a mis en place une plate-forme d'échanges (e-safety) sur ces dispositifs. Elle rend ainsi possible la collaboration entre les Etats membres d'une part et les acteurs de l'industrie d'autre part. De plus, dans le cadre du programme "Prevent", la Commission finance la recherche dans ce domaine à hauteur de 50%. Enfin, elle informe le public, notamment par des démonstrations, dans le but de faire connaître ce concept et de créer une demande. Cette demande doit inciter les constructeurs à équiper leurs véhicules de ces technologies, souvent peu répandues.

Résultats :

Les technologies des "véhicules intelligents" réduisent significativement le nombre de morts et de blessés sur les routes. Ainsi, si chaque automobiliste s'équipait du système eCall, on pourrait réduire de 5% à 15% le nombre de morts en Europe d'ici 2010. Quant au système d'hypovigilance, il pourrait empêcher 30% d'accidents mortels sur les autoroutes et 9% des accidents mortels en général.



Pour en savoir plus avec Reporters d'Espoirs.

Ou sur le programme E-safety

Sur le même thème
 
Afficher plus d'articles
ZEROTRACAS ALERTE TRAFIC ••• TENDANCE | Les régionaux pourraient rejoindre les stations, ouverture ce week-end de Tignes, Val d'Isère, 2 Alpes, Puy St Vincent ••• MESURES | Procès des attentats de 2015, mesures sur l'Ile de la Cité à Paris et difficultés aux abords