La route Zérotracas
30 novembre 1999
voiture 
équipement 
législation 

Tout savoir sur le gilet de sécurité et le triangle : faux gilet, délais, sanctions...

Depuis le 1er juillet 2008, la présence d’un triangle de pré-signalisation et d’un gilet de sécurité rétro-réfléchissant est obligatoire dans tous les véhicules circulant sur le territoire national.

Des faux gilets et de fausses informations circulent. Alors quand viendront les sanctions, est-ce obligatoire pour les vélos, existe-t-il des vrais et des faux gilets ? Zérotracas.com vous éclaire.

Depuis quand est-ce obligatoire ?

Depuis le 1er juillet 2008, la présence d’un triangle de pré-signalisation et d’un gilet de sécurité rétro-réfléchissant est obligatoire.

Est-ce sanctionnable ?

Oui, mais pour que chaque Français puisse s’équiper dans les meilleures conditions, le gouvernement a annoncé que l'entrée en vigueur des sanctions pour les automobilistes ne sera applicable qu'à compter du 1er octobre 2008.

Quels sont les sanctions ?

Le non-respect des obligations sera passible d’une contravention de la quatrième classe (amende forfaitaire de 135 €, amende minorée de 90 €).

Y-a-t-il de vrais et faux gilets ?

Selon plusieurs fabricants et associations de prévention routière, des gilets jaunes non homologués se vendent aujourd'hui sur les marchés en France. Pierre Gustin, délégué général à la Prévention Routière, explique que « ces gilets ne répondent pas aux normes européennes concernant le fait qu'ils soient rétro-réfléchissants et que les bandes rétro-réfléchissantes soient assez larges pour être vues de loin. Donc ces gilets ne joueront pas complètement leur rôle et les propriétés rétro-réfléchissantes vont s'atténuer au bout de quelques semaines ou quelques mois. De plus, les prix peuvent monter juqu'à 8 euros alors qu'un gilet vaut 5 ou 6 euros ».

Comment reconnaître un vrai gilet ?

Le gilet doit être conforme à la directive 89/686/CEE du Conseil du 21 décembre 1989 concernant le rapprochement des législations des Etats membres relatives aux EPI (équipements de protection individuelle). Cette conformité est attestée par le marquage C E apposé sur le gilet et par la présence d'une notice d'instruction.

Comment l'utiliser ?

Le gilet de sécurité doit être porté par le conducteur avant de sortir du véhicule, lequel est immobilisé sur la chaussée ou ses abords à la suite d'un arrêt d'urgence. Donc gardez le impérativement dans le véhicule et pas dans le coffre ! Pas obligatoire, mais logique en terme de prévention, Zérotracas.com vous conseille de disposer d'autant de gilets que de personnes à bord.

Et le triangle ?

Le triangle de pré-signalisation devra se trouver à bord du véhicule. Le conducteur devra le placer sur la chaussée, dès qu'il sort du véhicule, à une distance de 30 mètres au moins de celui-ci ou de l'obstacle à signaler. Ce triangle doit être homologué conformément au règlement de Genève n° 27 en vigueur. Sa conformité est attestée par le marquage ci-contre apposé sur le triangle.

Enfin quid du gilet en vélo ?

Le port d’un gilet rétro-réfléchissant par tout cycliste de nuit hors agglomération est obligatoire à compter du 1er octobre 2008. Les cyclistes qui ne porteraient pas de gilet seront passibles d’une contravention de la deuxième classe.

Sur le même thème
 
Afficher plus d'articles
ZEROTRACAS ALERTE TRAFIC ••• MESURES | Procès des attentats de 2015, mesures sur l'Ile de la Cité à Paris et difficultés aux abords