La route Zérotracas
30 juin 2009
voiture 
événement 

Des crashs test au pied de la Tour Eiffel

La Préfecture de police et MMA ont organisé le mardi 23 juin 2009 le premier crash test vélo. L’objectif était de reconstituer la situation la plus accidentogène et meurtrière en ville pour les cyclistes : celle ayant pour cause l’angle mort. Cet événement inédit était complété par un crash test scooter et une démonstration de freinage qui mettent en lumière les risques d’une vitesse excessive.


Durant cette « matinée prévention des risques routiers » plus de 300 collégiens et de nombreux acteurs de la prévention et nombreuses personnalités étaient présents.

Les chiffres
Au niveau national (en métropole) : le bilan d’accidentologie est en nette amélioration (-7,5 % de tués en 2008). Mais celui des cyclistes et des deux-roues motorisés l’est beaucoup moins : augmentation de 3,8 % de tués à vélo et légère baisse de 1,1 % de tués en cyclomoteur en 2008. Autre constat, le nombre de jeunes tués est également en hausse (23,4 % des personnes tuées sur la route en 2008 contre 21,2 % en 2007).

A Paris : le nombre de tués à vélo est stable (5 en 2008) et le nombre de tués en deux-roues motorisés augmente de 7,14 % (15 tués en 2008). Ainsi, 635 cyclistes ont été victimes d’un accident de la route (soit 6,62 % de l’ensemble des usagers : 4 roues, piétons, 2 roues). Et on comptabilise 5 209 victimes en deux-roues motorisés (54,37 % de l’ensemble des usagers) !

Une mobilisation forte
Ces chiffres sont très préoccupants. Dans la plupart des cas, c’est la visibilité par rapport aux autres usagers de la route (camion, bus, voiture…) qui est en cause. La problématique de l’angle mort se pose automatiquement lors des accidents mortels de cyclistes ou de deux roues motorisés. La vitesse excessive reste néanmoins la première cause d’accident à Paris.

« L’assureur MMA, engagé dans la prévention des risques routiers depuis de nombreuses années, et la Préfecture de police ont souhaité unifier leurs connaissances et moyens pour mener ensemble une action de prévention d’envergure et sensibiliser ainsi un maximum de jeunes », précise Stéphane Daeschner, Directeur de la communication de MMA en charge de la prévention des risques routiers.

« Pour la Préfecture de police, organiser une matinée prévention destinée aux jeunes permet de renforcer les actions menées par ailleurs pour lutter contre les excès de vitesse et la problématique de l’angle mort et pour sensibiliser les usagers au partage de l’espace public » souligne Françoise Hardy, chargée de la sécurité routière à la Préfecture de police.

Grâce au soutien du rectorat de l’académie de Paris, plus de 300 collégiens étaient réunis au pied de la Tour Eiffel place Jacques Rueff (Paris VII) pour participer à cette matinée.

Une matinée riche en prévention des risques routiers !
Pour cette matinée prévention des risques routiers, MMA et la Préfecture de police ont opté pour la reconstitution d’accidents par des professionnels, dont un cascadeur spécialisé en crash test pédagogique. L’idée est de mettre en scène plusieurs configurations d’accident pour une bonne compréhension des risques, puis d’expliquer les causes de l’accident et de rappeler les conseils et les bons gestes à suivre.

Au programme de cette matinée :
•    un crash test vélo avec un focus sur les angles morts,
•    une démonstration de freinage voiture pour informer sur les distances de sécurité,
•    un crash test scooter voiture pour illustrer la violence d’un choc à 50 km/h et les dangers de la vitesse,
•    une intervention des secours et des services de police sur un accident fictif,
•    de nombreux stands d’informations et des animations.

La vidéo du crash test vélo, d'autres vidéos ici :


Sur le même thème
 
Afficher plus d'articles
ZEROTRACAS ALERTE TRAFIC ••• 03:00 à 23:00 | des neutralisations dès samedi ••• MESURES | Procès des attentats de 2015, mesures sur l'Ile de la Cité à Paris et difficultés aux abords