La route Zérotracas
19 octobre 2010
voiture 
événement 

Mondial 2010 : fréquentation en baisse

Pour son édition 2010, le Mondial de l'automobile de Paris a accueilli 1,26 million de visiteurs. Un chiffre en baisse par rapport à 2008 qui avait connu 1,43 million de visiteurs.

Les organisateurs expliquent ce recul par les grèves touchant les transports, qui ont pu dissuader des gens de se rendre au salon, en particulier en provenance de la province et de l'étranger. Malgré cette baisse de fréquentation, le Mondial de l'automobile reste le salon le plus fréquenté au monde.

Cette édition a fait une grande place aux véhicules électriques. Les pistes mises en place pour tester des véhicules électriques et s'essayer à l'éco-conduite "ont rassemblé plus de 11.000 essais", ont indiqué les organisateurs. Les marques françaises Peugeot et Citroën ont ainsi enregistré chacun plus de 1.000 essais pour leurs modèles électriques Ion et C-Zero. Les deux marques font aussi état d'un nombre plus important de clients par rapport à l'édition 2008 qui avait été marquée par la crise.

La prochaine édition du salon aura lieu du 29 septembre au 14 octobre 2012 !
Sur le même thème
 
Afficher plus d'articles
ZEROTRACAS ALERTE TRAFIC ••• QUELLES COULEURS ? | Week-end prochain, nouvelle vague peu colorée, limitée à la région Rhône-Alpes sans surprise ••• COMPTEUR | À 8h55, 428km de bouchons en Île-de-France, la moyenne étant à 262km. Grève SNCF report vers la route sensible ainsi que la présence des tracteurs ••• SOCIAL | Environ 500 tracteurs attendus sur Paris tôt le matin, effets sur autoroutes et périph parisien ••• TRANSPORTS | Poursuite de la grève SNCF ce mercredi, 2 TGV sur 3 et 1 TER sur 2, 1 Intercités sur 2, probable report sur le trafic routier ••• AVANT-GOÛT | Prochain week-end, début des vacances scolaires pour la zone B et poursuite zone A. Du rouge samedi pour les montées des Alpes orange en descente. Attention aux visibilités le matin et aux verglas ••• VACANCES | Un trafic potentiellement plus faible en Auvergne-Rhône-Alpes, Bourgogne-Franche-Comté et Nouvelle Aquitaine en raison des vacances scolaires