La route Zérotracas
10 février 2011
vélo 
innovation 

Cyclo survitaminé

Un jeune homme de 20 ans circulant à 105 km/h compteur a été interpellé à Paris aux commandes d’un cyclomoteur de 50 cm³. Le passage au speedomètre, appareil de mesure de la vitesse moteur, affiche 88 km/h confirmant ainsi la modification du véhicule.

Une convocation lui a été remise l’obligeant à remettre son cyclomoteur en conformité. « L'utilisation d’un cyclomoteur ayant fait l’objet d’une transformation afin de permettre à celui-ci de dépasser les limites réglementaires fixées en matière de vitesse » est une infraction réprimée par le code de la route. Le contrevenant devra s’acquitter de 90€.

Pour information, les cyclomoteurs homologués ne peuvent rouler à plus de 45 km/h. Une vitesse excessive peut entraîner une perte du système de freinage, une casse moteur, une déformation de la fourche et du châssis. En France, les jeunes représentent 51,4 % des personnes tuées sur la route en cyclomoteur. A Paris, la vitesse constitue la première cause d’accidents provoqués par les cyclomoteurs, et le débridage reste une préoccupation majeure des interventions, avec un fort taux de verbalisation à l’encontre des contrevenants.


Sur le même thème
 
Afficher plus d'articles
ZEROTRACAS ALERTE TRAFIC ••• QUELLES COULEURS ? | Le fameux chassé croisé de l'été avec des départs étalés sur 4 jours et un samedi noir mais peu de rouge, limité géographiquement au sud-est