La route Zérotracas
04 novembre 2011
voiture 
santé 

Pas assez de prévention dans les soirées étudiantes

L'Association Prévention Routière et les Assureurs prévention ont réalisé une enquête lors des soirées étudiantes, menée par le Credoc. L'étude confirme que les soirées sont très arrosées. En effet, "près de 30% des organisateurs prévoient huit consommations d'alcool par personne. Les verres sont vendus à prix réduits ou même offerts", nous informe Stéphane Pénet, responsable d'Assureurs prévention.

Alors que les open-bars sont interdit depuis 2009, 24% des associations d'étudiants les pratiquent encore. Jugées contraignantes ou inutiles, 53% des organisateurs ne mettent pas en place d'actions de prévention. Les étudiants servent eux-mêmes de l'alcool. Résultat : les verres sont souvent mal dosés et ils ne savent pas déceler les premiers signes d'ébriété.

visuel campagne samC'est pourquoi L'Association Prévention Routière et les Assureurs prévention ont décidé d'agir. Ils mettent gratuitement à disposition des organisateurs des kits de prévention avec un message simple : "Avant chaque fête, il faut désigner un capitaine de soirée qui ne boira pas et raccompagnera ses camarades", explique Johanne Mathat, porte parole de l'Association Prévention Routière.
Ces kits peuvent être commandés via l'onglet Facebook Samlecapitainedesoiree. De cette manière, les organisateurs obtiennent gratuitement des éthylotests et des affiches.



Sur le même thème
 
Afficher plus d'articles
ZEROTRACAS ALERTE TRAFIC ••• CARTO | Var : point quotidien sur le risque incendie, sévère sauf sur le nord-est du département ••• QUELLES COULEURS ? | Le fameux chassé croisé de l'été avec des départs étalés sur 4 jours et un samedi noir mais peu de rouge, limité géographiquement au sud-est