La route Zérotracas
03 février 2012
deux-roues 
pratique 

Les deux-roues en pleine expansion… mais plus exposés aux risques


La Fédération Française des Sociétés d'Assurances (FFSA) vient de leur consacrer une étude.
Stéphane Pénet, directeur des assurances de biens et de responsabilité au sein de la FFSA, souligne cette explosion du monde du deux-roues : "Nous avions pressenti une évolution des modes de transport, cette étude l'a confirmé".

Le parc assuré des cyclomoteurs (inférieurs à 50cm3) a augmenté de 3,4% chaque année contre 2% pour les véhicules de type automobile. Les motos légères (inférieures à 125cm3) qui ne représentaient que 12,1% en 1994, ont dépassé les 26% en 2010.
Quant au marché des cyclomoteurs, ce dernier passe à 29% contre 68% en 1994.

En effet, cette évolution s'explique par les nouveaux besoins des usagers de la route. Les déplacements professionnels s'effectuent de plus en plus en deux-roues. En cause, les embouteillages. En effet, les déplacements locaux des deux-roues ont bondi de 67,3% entre 1994 et 2007, soit une progression moyenne de 4,6% chaque année.

fotolia_6607494_s

A titre de comparaison, les trajets en voitures ont progressé seulement de 14%, soit 1,3% chaque année. Il n'en reste pas moins que les motocyclistes se déplacent bien moins que les automobilistes. Ces derniers ont parcouru 8 183 millions de km contre 157 millions de km pour les motards et les cyclomotoristes : soit 52 fois moins.

Cette invasion des deux-roues est particulièrement significative en Île-de-France avec une hausse de 103% et en Méditerranée avec une hausse de 459%. Les hommes restent majoritairement les usagers les plus représentés, même si la femme passe de 11,6% en 2005 à 12,8% en 2010.

La catégorie des 25-64 ans est très largement représentée en semaine (61,8%) car les trajets pour le travail sont plus courants.

Un autre effet vient s'ajouter à cette nouvelle tendance : le vieillissement des deux-roues. Les immatriculations des deux-roues neufs ont baissé car les quadras dynamiques qui préféraient laisser leur voiture au garage, réfléchissent à présent à deux fois avant de sauter sur leur scooter.

En cause ? La nouvelle réglementation mise en place depuis le 1er janvier 2011, obligeant les conducteurs de deux-roues motorisés de 50cm3 à 125cm3 de suivre une formation de 7 heures. Une formation cependant nécessaire, quand on sait qu'en 2010, un quart des tués en deux-roues sont des scooters, soit 952 morts chaque année.

Pour en savoir plus sur la Formation 125, visionnez la vidéo

Sur le même thème
 
Afficher plus d'articles
ZEROTRACAS ALERTE TRAFIC ••• MESURES | Procès des attentats de 2015, mesures sur l'Ile de la Cité à Paris et difficultés aux abords