La route Zérotracas
11 avril 2012
voiture 
santé 

Le rhume et la conduite ne font pas bon ménage

La société d'assurance anglaise Young Mamalade et l'université de Cardiff ont réalisé une étude sur les risques au volant lorsque l'on est enrhumé.
Prendre la route avec un rhume serait aussi risqué que de prendre le volant sous l'emprise de l'alcool.  

En effet, les effets du rhume réduiraient les aptitudes du conducteur de moitié, soit l'équivalent de la prise de huit verres de whiskys. Un des participants, qui démontrait pourtant d'excellentes capacités à la conduite (95%), a vu son niveau chuter à 60% alors qu'il était enrhumé.  

Une précédente étude réalisée en 2009 pour une autre société d'assurance de la banque britannique Lloyd TSB. Cette dernière indiquait déjà des résultats similaires. A l'époque, il avait été démontré que 125 000 accidents auraient pu mettre en cause des automobilistes souffrant de la grippe ou d'un rhume.  

L'impact de cette étude est pourtant relativisée par un des bloggueurs d'ABC News. Des chercheurs interrogés sur le sujet ont fait part de leur avis, beaucoup plus sceptique.

Un calcul simple remet en cause l'expérience : en estimant que 500 millions d'Américains sont atteints d'un rhume tous les ans et que plus de 90% d'entre eux prennet le volant tous les jours, un million de personnes conduiraient sous l'emprise de la rhinite. Un des chercheurs interrogés ajoute que si le mal est traité avec des médicaments ne contenant pas de substances narcotiques, cela n'entraîne pas de risques.
Sur le même thème
 
Afficher plus d'articles
ZEROTRACAS ALERTE TRAFIC ••• ORAGES | Orages et fortes pluies avec 4 départements en orange du Languedoc à la Vallée du Rhône ••• MESURES | Procès des attentats de 2015, mesures sur l'Ile de la Cité à Paris et difficultés aux abords