La route Zérotracas
13 avril 2012
voiture 
innovation 
santé 

Des bandes sonores pour lutter contre la somnolence

Sur l'autoroute, la somnolence au volant est responsable d'un accident sur trois. Selon un arrêté publié le 23 mars 2012 au Journal Officiel, l'installation de bandes d'alerte sonores sera obligatoire pour les nouvelles voies à partir du 1er juillet 2012.

Les conducteurs qui dévieront de la voie seront alertés par des bandes sonores comportant des matériaux proéminents, placées à distance régulière. Elles provoqueront alors des bruits et des vibrations dans le véhicule même.

L'ensemble des nouvelles voies construites en seront équipées. Elles seront également mises en place lors de tous les travaux routiers importants sur la chaussée ou l'accotement.

 

D'ici à dix ans, l'objectif est d'en équiper tout le réseau (au plus tard en juillet 2022).

En ce qui concerne les voies se situant à proximité des habitations, ces bandes d'alertes sonores ne seront toutefois pas installées pour ne pas gêner les riverains. La Sécurité Routière précise qu'elles ne seront également pas imposées dans les zones soumises à des conditions hivernales très rigoureuses, car il existe des risques de détérioration.

Une étude réalisée par l'association 40 millions d'automobilistes, en février 2012, démontre que un quart des tués sur les routes en 2011 sont morts sur une ligne droite, et la moitié étaient dans un état de somnolence.  Sur les 2 761 personnes décédées en 2011 hors autoroutes et hors agglomérations, 1 130 l'ont été dans une ligne droite par un "changement inexpliqué de trajectoire", dont 622 (55,05%) à cause de la somnolence.

Sur le même thème
 
Afficher plus d'articles
ZEROTRACAS ALERTE TRAFIC ••• COVID-19 | Le déconfinement en quatre étapes jusqu'au 30 juin, les mesures et les impacts probables sur le trafic routier