La route Zérotracas
03 juillet 2012
voiture 
événement 

Le permis a 20 ans !

Depuis dimanche 1er juillet 2012, cela fait vingt ans que le permis à point existe. Malgré les chiffres encourageants de la Sécurité Routière en avril 2010, ce dernier reste pourtant fortement critiqué.

En raisons des dernières réformes liées aux radars automatiques ou encore aux limitations de vitesse, les usagers de la route doivent redoubler de vigilance pour ne perdre leurs points. C'est pourquoi un grand nombre de conducteurs ne portent pas le petit papier rose dans leur coeur !

40 millions disposent d'un permis


En france, plus de 40 millions de conducteurs sont titulaires du permis B. Le permis à point a été instauré par la loi du 10 juillet 1989 et est entré en vigueur le 1er juillet 1992. À l'époque, les conducteurs disposaient de seulement 6 points.

Réformé en 1992, le barème d'infractions donnant lieu à un retrait de point à été doublé, passant à 12.

En 2010, les français ont perdu plus de 10 millions de points de permis, notamment du à la hausse des excès de vitesse dûs à l'alcool.

Un système efficace


Symbole pour certains de la politique répressive menée par l'Etat, le permis à point contribue depuis sa création, et de manière évidente, à réduire la mortalité sur les routes. En 2010, le bilan dressé par la Sécurité Routière mettait en avant l'augmentation du nombre de points et la baisse du nombre de personnes tuées.

Un permis qui évolue


La directive européenne réformant les permis de conduire entrera en vigueur dans un peu plus d'un an. L'arrivée d'une carte électronique va bientôt remplacer le petit carton rose auquel nous sommes habitués. Les photos d'époque et souvent honteuses figurant sur notre sésame seront désormais révolues !

Le 19 janvier 2013, le document sera sous format "carte de crédit" dans lequel sera inséré la photo du titulaire, son état civil et ses droits à conduire. Par ailleurs, une puce électronique permettra de se connecter sur le site du ministère de l'Intérieur pour consulter son solde de points. Les documents seront ainsi infalsiables, notamment grâce à l'empreinte digitale de son propriétaire, enregistrée dans les données de la carte. Le passé du conducteur sera également conservé, avec l'historique de ses contraventions.

Ce nouveau permis sera renouvelable tous les 15 ans, mettant ainsi fin au "permis à vie". Reste à savoir si les utilisateurs seront renvoyés sur les bancs de l'auto-école. A priori non !

permis à points


Pour aller plus loin


Le permis à point a été instauré par la loi du 10 juillet 1989 et est entré en vigueur le 1er juillet 1992. À l'époque, les conducteurs disposaient de seulement 6 points.

Réformé en 1992, le barème d'infractions donnant lieu à un retrait de point a été doublé, passant à 12.

En france, plus de 40 millions de conducteurs sont titulaires du permis B.
Sur le même thème
 
Afficher plus d'articles
ZEROTRACAS ALERTE TRAFIC ••• COVID-19 | Le déconfinement en quatre étapes jusqu'au 30 juin, les mesures et les impacts probables sur le trafic routier