La route Zérotracas
15 octobre 2012
voiture 
santé 
comportement 

L'usage de stupéfiants au volant augmente

Malgré de nombreuses campagnes de prévention et la multiplication des sanctions, l'excès de consommation d'alcool au volant et la conduite sous l'emprise de drogue sont en pleine hausse.

Les délits les plus graves voient même leur nombre augmenter (notamment alcoolémie supérieure à 0,8g/l, conduite sous l'emprise du cannabis ou de la cocaïne…). L'ONDRP (Observatoire National de la Délinquance et des Réponses Pénales) vient de publier ses derniers chiffres, établis suite aux contrôles du mois de juillet 2012. On dénombre 2 088 personnes positives à la drogue et à l'alcool, soit 314 de plus qu'au cours du même mois en 2011.

Plus les années passent, plus les chiffres s'accroissent : + 18,2% entre 2009 et 2010, +1,2% de 2010 à 2011 et +13,4% de 2011 à 2012 (sur les sept premiers mois de l'année). Dans l'Oise, la moitié des tests réalisés se sont révélés positifs aux stupéfiants, qui représentent pour ce département la première cause de mortalité, devant l'alcool et la vitesse.

En Haute-Garonne, le nombre de personnes arrêtées sous l'emprise de stupéfiants a même augmenté de 140% (au cours de six premiers mois de l'année 2012 par rapport à 2011). Une explosion significative et inquiétante.

A noter que l'association de la drogue et de l'alcool n'est pas toujours systématique, contrairement aux idées reçues. On compte 347 conducteurs contrôlés positifs à l'éthylotest ainsi qu'au dépistage de drogues (au mois de juillet dernier). Des chiffres similaires aux années précédentes : 345 en avril 2011 et 372 en mars 2009.
Sur le même thème
 
Afficher plus d'articles
ZEROTRACAS ALERTE TRAFIC ••• MESURES | Procès des attentats de 2015, mesures sur l'Ile de la Cité à Paris et difficultés aux abords