La route Zérotracas
23 octobre 2012
voiture 
santé 

L'hypovigilance au volant

En 1990, la somnolence au volant était la 9ème cause de mortalité. Elle sera la 3ème en 2020. Un phénomène inquiétant qui touche toutes les catégories de conducteurs.

L'hypovigilance est l'état intermédiaire entre la veille et le sommeil. Les facultés d'observation et d'analyses sont alors très réduites, entraînant des risques mortels au volant. Sur autoroute, l'hypovigilance est la première cause de mortalité. C'est pourquoi la Fondation VINCI Autoroutes a réalisé en juillet 2011 une grande enquête scientifique sur l'hypovigilance.

Cette enquête est réalisée par des étudiants encadrés par des médecins. Les questions portaient sur leurs habitudes de sommeil lors de l'année écoulée et lors des 48 heures ayant précédé leur départ en voyage. Un total de 3 500 conducteurs a été interrogé sur l'A10 et l'A81 afin d'évaluer le lien entre la diminution du temps de sommeil et la fatigue au volant. En comparant les résultats avec ceux de 1996, l'objectif était de trouver une solution pour adapter les messages à la prévention.

Les chiffres

Près d’un conducteur sur trois (31%) accuse au moins une heure de déficit de sommeil par rapport à son temps de sommeil moyen quand il prend la route lors de grands départs en vacances. Pour 15% d’entre eux, cette dette de sommeil dépasse même les 2 heures.  

On observe également que 42% des conducteurs déclarent ainsi avoir roulé sur des bandes sonores délimitant la bande d’arrêt d’urgence au cours de l’année précédant le trajet ; parmi eux, 15,8% en raison d’un épisode de somnolence et 71% à cause d’une distraction.  

Près d’un conducteur sur 10 (9,4%) déclare avoir évité de justesse un accident au cours de l’année écoulée, en raison de somnolence ou de fatigue.

Des comportements à risques, qui forcent les automobilistes à rester éveillé malgré leur état de fatigue. D'après le docteur Michèle Muhlmann-Weill, administrateur de l'Automobile-Club médical de France, présidente du Collège de médecine du trafic, "C'est une idée courante qu'il existerait des "petits trucs" pour résister à l'endormissement ; or il est impossible de lutter contre la somnolence, car il s'agit d'un phénomène physiologique".


Les actions

Une première campagne de sensibilisation a été lancée par la Fondation VINCI, pour lutter contre l'hypovigilance au volant. "On vous offre le café, profitez-en pour faire une pause" : chaque week-end durant les vacances de printemps 2011, 50 000 cafés ont été offerts aux conducteurs sur les aires de services.

Dans le cadre de la politique de sécurité routière, une action de sensibilisation est organisée cette année sur l'autoroute A6, à l'occasion des vacances de la Toussaint. Le samedi 27 octobre 2012, les automobilistes se verront offrir un petit-déjeuner pour participer à une animation sur la sécurité routière, notamment sur les risques de somnolence au volant.

Sur le même thème
 
Afficher plus d'articles
ZEROTRACAS ALERTE TRAFIC ••• TRANSPORTS | Grève SNCF sur le réseau TGV Atlantique ce week-end, possible report vers la route ••• QUELLES COULEURS ? | Un début de vacances essentiellement en vert, hors Ile-de-France vendredi ••• MESURES | Procès des attentats de 2015, mesures sur l'Ile de la Cité à Paris et difficultés aux abords