La route Zérotracas
13 mars 2013
voiture 
distracteurs 

Trois jeunes sur quatre conduisent en téléphonant

Le nouveau baromètre réalisé par les associations Prévention routière et Assureurs Prévention révèle que 58% des automobilistes (tout âge confondus) admettent utiliser leur portable au volant.

En 2004, ils n'étaient que 23% et en 1999 seulement 19% à le faire. En ce qui concerne les 18-24 ans, ils sont 76% à téléphoner en conduisant contre 44% en 2004 et 30% en 1999. Autre fait alarmant : ils ne sont que 51% aujourd'hui à considérer que communiquer de la sorte pose un "véritable problème de sécurité", corne 82% en 2004 et 80% en 1999.

Pour les jeunes, le smartphone ne se résume pas seulement à passer des appels. Environ 2% consulte Internet en conduisant et 33% lisent des SMS. Les conséquences directes de ces comportements sont l'augmentation significative des infractions. En 2010, plus de 500 000 PV ont été dressés, ce qui en fait l'infraction la plus sanctionnée derrière la vitesse. Plus encore que le non-port de la ceinture de sécurité ou la conduite sous l'emprise de l'alcool.

Aujourd'hui, 10% des accidents corporels sont liés au téléphone. Une conversation téléphonique (avec le mobile tenu en main) multiplie le risque d'accident par cinq, et par quatre avec un kit mains libres.

Pour tenter de sensibiliser les jeunes, les faux associations ont lancé une campagne interactive "Au volant, je passe en mode voiture". Lire notre article sur le sujet.

 

Sur le même thème
 
Afficher plus d'articles
ZEROTRACAS ALERTE TRAFIC ••• QUELLES COULEURS ? | Un week-end coloré avec toujours un samedi qui se démarque du rouge pour les départs et orange retours, un dimanche encore chargé sur le sud-est