La route Zérotracas
18 février 2013
voiture 
distracteurs 

Des risques de cancer liés au téléphone au volant

Une nouvelle étude de l'Agence Européenne pour l'Environnement relance le débat sur les dangers de la téléphonie mobile en situation de conduite.

Selon l'Agence, qui a rendu son rapport fin janvier 2013, téléphoner en conduisant augmenterait le risque d'accidents potentiels, mais pourrait également accroître le risque d'avoir un cancer du cerveau.

En effet, une quantité d'ondes nocives seraient captées au moment où l'appareil passe d'une antenne relais à une autre. Cependant, la Commission européenne semble, pour sa part, vouloir calmer le jeu. Elle précise qu'il faudrait avoir une vue plus générale avant de prendre toute décision.

En attendant, les utilisateurs peuvent déjà suivre des recommandations simples, qui permettent de minimiser les risques. Il est important de ne pas coller son téléphone contre son visage ou d'utiliser un kit main libre. Il est également conseillé de ne pas hésiter à changer l'appareil d'oreille toutes les deux minutes environ. Les ondes à répétition sur un côté du cerveau, étant a priori à l'origine de tumeurs.

Sur le même thème
 
Afficher plus d'articles
ZEROTRACAS ALERTE TRAFIC ••• TENDANCE | Les régionaux pourraient rejoindre les stations, ouverture ce week-end de Tignes, Val d'Isère, 2 Alpes, Puy St Vincent ••• MESURES | Procès des attentats de 2015, mesures sur l'Ile de la Cité à Paris et difficultés aux abords