La route Zérotracas
09 avril 2013
voiture 
pratique 

Une mauvaise circulation à Paris

Les automobilistes perdent beaucoup de temps dans les embouteillages : en moyenne près de 155 heures chaque année !

En effet, une étude réalisée par le fabricant de GPS TomTom révèle ce chiffre considérable, qui représente près d'une semaine entière de perdue pour les automobilistes, dans les bouchons parisiens.

Les lieux à éviter lorsque vous êtes en voiture sont notamment le périphérique, entre 8 heures et 9 heures le matin et entre 17 heures et 20 heures le soir. Sur les Champs-Elysées ou encore les quais de seine, on perd régulièrement 40 minutes sur un trajet d'une heure.

Le vendredi soir et le mardi soir, entre les retours du travail et les départs en week-end, près de 84% du réseau routier est saturé. En effet, le lundi est un jour de repos pour de nombreux employés travaillant le samedi. "Seulement" la moitié des axes serait alors bouché en cette première journée de semaine.

Des chiffres qui placent Paris au 7ème rang des villes les plus congestionnées d'Europe. Cependant, la capitale française des embouteillages est attribuée à Marseille, où les automobilistes perdent plus de 177 heures dans les bouchons.

Selon la mairie de Paris, la vitesse intra-muros serait de 17 km/h en voiture, soit la vitesse d'un cycliste !

Sur le même thème
 
Afficher plus d'articles
ZEROTRACAS ALERTE TRAFIC ••• COULEURS | Un des week-ends les plus chargés de l'été avec du noir national mais aussi pour la région parisienne ••• RISQUE INCENDIES | Risque feux de forêt ce mardi des Pyrénées-Orientales au Var et la Corse. L'Aude au niveau orange, 9 départements en risque modéré, 1 élevé ••• AVANT-GOÛT | Bison Futé le prochain week-end, un des plus durs de l'été, un samedi en noir et rouge et du noir pour Paris, attention à la chaleur ••• CALENDRIER | Bison Futé change la couleur en Île-de-France pour le 26 juillet, ce sera noir en Île-de-France dans les deux sens en raison de la cérémonie de Paris 2024 ••• JO 2024 | Nouvelles mesures dans Paris pour les infrastructures des Jeux Olympiques avec neutralisations d'axes majeurs