La route Zérotracas
28 juin 2013
voiture 
événement 
équipement 

Les 40 ans de la ceinture de sécurité

En 1975, Christian Gerondeau, premier Délégué interministériel à la sécurité routière, déclarait : "Si le port de la ceinture de sécurité devient un réflexe, il y aura encore moins de tués sur les routes".
La loi sur la ceinture obligatoire a été votée le 1er juillet 1973 et est entrée en vigueur le 1er janvier 1974. La France est, à l'époque, le premier pays européen à mettre en place une telle réforme de prévention.

En 1972, on dénombrait 18 000 morts sur les routes. L'objectif était d'inverser cette tendance meurtrière accrue. Pour cela, Christian Gerondeau va utiliser les dons du corps pour la science et expérimenter des crash-tests avec de vrais cadavres, placés dans les véhicules. Les études se multiplient et arrivent toutes à la conclusion que le port de la ceinture de sécurité à l'avant est vital. La ceinture devient donc obligatoire, avec l'appui du nouveau Premier ministre Pierre Messmer.

Dans un premier temps, seuls étaient concernés les automobilistes qui roulaient la nuit entre 22 heures et 6 heures du matin, dans les villes. En 1974, cette obligation s'étend aux voies rapides, de jour comme de nuit. Une année après, près de 1 200 tués avaient été évités grâce à cette nouvelle législation.

Début 1975, les contrôles s'intensifient avec des contraventions s'établissant entre 40 et 80 francs (entre 6€ et 12€). Aujourd'hui, le non respect du port de la ceinture est sanctionné par une amende de 135€.
Sur le même thème
 
Afficher plus d'articles
ZEROTRACAS ALERTE TRAFIC ••• QUELLES COULEURS ? | Le fameux chassé croisé de l'été avec des départs étalés sur 4 jours et un samedi noir mais peu de rouge, limité géographiquement au sud-est