La route Zérotracas
19 juillet 2013
voiture 
pratique 

Une baisse généralisée de la vitesse en France ?

En 1972, 18 000 personnes perdaient la vie sur le réseau routier français, l'Etat décide alors d'abaisser la vitesse à 130 km/h sur les autoroutes, pour réduire la mortalité routière due à la vitesse.
D'ici à 2020, la France s'est même engagée à passer sous la barre des 2 000 morts par an, appelant les conducteurs à lever le pied. Le ministre de l'Intérieur, Manuel Valls, juge donc "inéluctable" un abaissement généralisé des limitations.

Une nouvelle mesure, qui comptera parmi les 15 recommandations remises jeudi 18 juillet 2013 au gouvernement par les acteurs du débat national sur la transition énergétique. Cela permettrait de réduire la force du choc en cas d'accident, sa consommation de carburant et, ainsi, de moins polluer. La vitesse sur les autoroutes passerait de 130 à 120 ou 110 km/h, les routes de 90 à 80 km/h et la vitesse en ville de 50 à 30 km/h.

Cependant, de nombreux automobilistes sont opposés à cette réforme. La Ligue des conducteurs dénonce 27 000 PV pour excès de vitesse chaque jour et plus de 10 millions de points retirés chaque année. Cependant, les chiffres parlent d'eux-mêmes : lorsqu'on baisse de 1% la vitesse moyenne, le nombre de morts baisse de 4%. La mise en place des radars depuis 2002 a permis de baisser la vitesse de 11%, se traduisant par 44% de tués en moins.

Sur le même thème
 
Afficher plus d'articles
ZEROTRACAS ALERTE TRAFIC ••• AVANT-GOÛT | Prochain week-end peu coloré sauf vendredi, surtout pour Paris rouge, le temps ne sera pas de la partie avec pluies et vent ••• MESURES | Procès des attentats de 2015, mesures sur l'Ile de la Cité à Paris et difficultés aux abords