La route Zérotracas
11 septembre 2013
voiture 
législation 

Coût des PV : les artisans et les dépanneurs en colère

Stationner dans les grandes villes est devenu un véritable casse-tête pour les entreprises du bâtiment ou, encore, de dépannage. Conséquence ? Le coût des contraventions est de plus en plus répercuté sur les factures des clients. Certains professionnels refusent même, désormais, des chantiers en centre-ville.
En effet, des villes comme Paris, Toulouse, Montpellier ou encore Bordeaux laissent de moins en moins la place à la voiture. Développement des stations de vélos, priorité à la piétonnisation des quartiers, aménagement de voitures en libre-service, mise en place d'espaces verts… les politiques d'urbanisme actuelles ne sont pas tendres avec les véhicules !

À Paris, près de 86 000 places de stationnement ont été supprimées depuis 2001. Les professionnels de la route finissent donc par se garer où ils peuvent, sur des places de livraisons ou devant des sorties de parking. Des habitudes qui coûtent chères : les artisans collectionnent les PV et paient parfois une fortune pour récupérer leur véhicule à la fourrière. Un budget conséquent, qui pèse sur leur activité.

Cependant, les municipalités semblent conscientes de ces enjeux. Elles ont, pour la plupart, développé une politique de stationnement spécifique pour les professionnels. L'exemple, à Montpellier qui mise sur son "Système PIAF" d'horodateur embarqué, facturant le temps de stationnement effectif. À Bordeaux, une convention a été signée en 2006 pour "faciliter le travail des artisans", en allongeant la durée de stationnement et en multipliant les aires de manutention.

La Mairie de Paris se dit "très attentive" à la situation. Elle propose des cartes Sésames pour les artisans et les réparateurs. Un macaron est également disponible pour les dépannages d'urgence. Une nouvelle charte "marchandises" sera bientôt signée entre la Ville et les partenaires du commerce, de la distribution et du transport, courant septembre 2013. Des nouvelles mesures qui devraient permettre aux professionnels de mieux circuler tout en préservant l'environnement. Des efforts salués par l'ensemble des artisans.
Sur le même thème
 
Afficher plus d'articles
ZEROTRACAS ALERTE TRAFIC ••• QUELLES COULEURS ? | Le fameux chassé croisé de l'été avec des départs étalés sur 4 jours et un samedi noir mais peu de rouge, limité géographiquement au sud-est