La route Zérotracas
05 août 2019
6 jeunes conducteurs sur 10 utilisent leur téléphone en conduisant
voiture 
distracteurs 

6 jeunes conducteurs sur 10 utilisent leur téléphone en conduisant

Selon une étude Harris Interactive pour l’Association des Sociétés Françaises d’Autoroutes (ASFA), les Smartphones, GPS et autres écrans sont régulièrement utilisés dans une voiture, y compris par le conducteur.
Même si 93 % des Français sont conscients des dangers du téléphone au volant, 1 sur 3 l’utilise régulièrement en conduisant.

Les accidents mortels liés à l’usage du téléphone sont en hausse discontinue et touchent essentiellement les jeunes qui sont des « digital natives ». En effet, plus de la moitié des moins de 35 ans déclarent ne pas pouvoir se passer de leur téléphone plus d’une heure et ils sont 25 % à le garder en contact visuel ou à portée de main. En voiture, 69 % des interrogés placent leur téléphone dans leur sac, 43 % sur le siège passager et 15 % sur les genoux.

En 2018, 11 agents d’intervention ont été blessés sur autoroute dans 132 accidents, potentiellement à cause de l’usage du téléphone et/ou d’inattention de la part du conducteur. En 5 ans, le personnel autoroutier a connu 670 accidents dont 2 mortels.

Pour lutter contre ce phénomène, les sondés interrogés souhaitent à 76 % un durcissement des sanctions. La sensibilisation est importante pour 6 Français sur 10 qui y sont favorables.

La sécurité routière a annoncé que téléphoner au volant sera plus durement sanctionné. En effet, tout conducteur arrêté par les forces de l’ordre pour une infraction tout en ayant son téléphone en main, verra son permis retiré.
Sur le même thème
 
Afficher plus d'articles
ZEROTRACAS ALERTE TRAFIC ••• COVID-19 | Le couvre-feu à 19h est maintenu jusqu'au 18 mai, le 19 mai il sera actif à partir de 21h ••• COVID-19 | Le déconfinement en quatre étapes jusqu'au 30 juin, les mesures et les impacts probables sur le trafic routier