La route Zérotracas
20 juin 2014
voiture 
sécurité routière 

Nouvelle hausse de la mortalité routière pour le mois de mai

Après une augmentation de la mortalité sur les routes de 8,1 % au mois d’avril, une nouvelle hausse de 15,2 % a été enregistrée pour le mois de mai.
Selon le dernier communiqué de la Sécurité Routière du mercredi 18 juin, les chiffres de l’accidentalité routière au mois de mai sont mauvais. 258 personnes ont perdu la vie en mai 2014 contre 224 le même mois de l’année précédente, soit une hausse de15,2 %.

D’après l’Observatoire National Interministériel de la Sécurité Routière (ONISR), les accidents corporels ont augmenté de 8,9 %, passant de 4 053 en mai 2013 à 4 904 en mai 2014, soit 401 accidents corporels supplémentaires. Le nombre de blessés est également en hausse (+10 %) et s’élève à 6 242 blessés en mai 2014 contre 5 678 en mai 213. Concernant le nombre de personnes hospitalisées, le chiffre a augmenté de 20,2 % avec 2 414 blessés contre 2 008 en mai 2013.

La Sécurité Routière explique ces mauvais résultats par le comportement inadapté des conducteurs provoquant des accidents particulièrement violents et impliquant un nombre important de personnes.

Depuis le début de l’année 2014, les deux-roues motorisés représentent à eux seuls un tiers de l’augmentation de la mortalité routière, les cyclistes et les piétons un quart.

Toutefois, si on regarde les chiffres de la mortalité routière sur les douze derniers mois, de juin 2013 à mai 2014, ces derniers sont en baisse de 0,9%, avec 32 vies épargnées.

A l’approche de l’été, la Sécurité Routière appelle chaque conducteur à adopter un comportement adapté sur la route. Elle annonce également que les contrôles des forces de l’ordre seront renforcés pour inciter chacun à plus de vigilance.
Sur le même thème
 
Afficher plus d'articles
ZEROTRACAS ALERTE TRAFIC ••• COVID-19 | Le déconfinement en quatre étapes jusqu'au 30 juin, les mesures et les impacts probables sur le trafic routier