La route Zérotracas
14 décembre 2014
voiture 
pratique 
santé 

Drogue au volant : des tests salivaires concluants

De nouveaux tests salivaires pour détecter la drogue sont expérimentés par les forces de l’ordre depuis le 1er décembre 2014. Plus rapides et moins coûteux ils pourraient remplacer la prise de sang.
Un accident mortel sur cinq sur la route est lié à la drogue. Afin de lutter contre la consommation de drogues au volant, les policiers et gendarmes ont expérimenté deux nouveaux tests salivaires.

Ainsi, depuis le 1er décembre 2014, des tests ont été effectués dans le département des Yvelines (78) par les forces de l’ordre. La première méthode consiste à recueillir des cellules épithéliales en frottant l’intérieur de la joue à l’aide d’une brosse à dent. Le deuxième procédé, plus « classique » consiste à récupérer la salive via un bâtonnet plat.

Les résultats de ces premiers tests s’avèrent concluants. En effet, plus rapides que la prise de sang, ces tests sont moins contraignants que celle-ci et sont tout aussi efficaces. Le résultat du test salivaire est disponible en seulement 10 minutes et des études scientifiques ont démontré qu’on retrouvait les mêmes éléments que dans le sang. Ces nouveaux tests permettraient donc de faire gagner un temps considérable aux forces de l’ordre en évitant de se rendre dans les hôpitaux, où l’attente est souvent longue.

Une série de tests sera menée jusqu’au 1er juin 2015 dans huit autres départements français. Espérons que ces nouveaux tests dissuadent les consommateurs de drogues de prendre le volant.
Sur le même thème
 
Afficher plus d'articles
ZEROTRACAS ALERTE TRAFIC ••• MESURES | Procès des attentats de 2015, mesures sur l'Ile de la Cité à Paris et difficultés aux abords