La route Zérotracas
19 décembre 2014
Le premier feu de circulation électrique routier est apparu en 1914.
voiture 
événement 
équipement 

Les feux de circulation ont 100 ans !

Les feux de circulation routière ont fêté cette année leur centième anniversaire. Zérotracas revient sur leur histoire.
Aujourd’hui indispensable pour gérer le flux de circulation des villes, le feu tricolore n’a pas toujours été celui que nous connaissons. C’est en 1868 dans un quartier de Londres que le premier feu de signalisation apparu pour réguler le flux des chevaux et piétons dans les rues. Très différent du notre, il prenait la forme d’une lanterne à gaz émettant une lumière rouge ou verte, et était contrôlé manuellement par un policier.

Mais c’est en 1914 à Cleveland aux Etats-Unis, que naissait le premier feu de circulation électrique routier (bicolore). Six ans plus tard en 1920, les premiers feux tricolores tels que nous connaissons furent installés à Détroit et New York.

En France, le premier feu régulant la circulation des automobilistes fut installé à Paris en 1923. Il s'agissait alors d'un gros phare automobile, où sur un verre dépoli se détachait le mot "halte" en lettre rouge. C'est en 1928 que sont évoqués pour la première fois les feux tricolores en France.

A l’heure actuelle, de nouveaux feux de circulation intelligents gèrent la circulation à Toronto (Canada). Ces derniers évaluent la circulation routière et adaptent le temps d’éclairage des feux afin de permettre une circulation plus fluide et d’éviter les embouteillages.
Sur le même thème
 
Afficher plus d'articles
ZEROTRACAS ALERTE TRAFIC ••• COULEURS | Un week-end prolongé difficile surtout pour les départs et sans nuance régionale ••• CINEMA | Circuler pendant le Festival de Cannes, difficultés sur A8 et restrictions à partir de 15h et renforcées à partir de 17h ••• MESURE | A13 vers Paris réservée aux voitures sur une seule voie, l'autre sens fermé jusqu'à fin juin