La route Zérotracas
11 octobre 2019
voiture 
équipement 

La ceinture de sécurité fête ses 40 ans

Pendant des années débattue, l’utilité de la ceinture de sécurité n’est plus à prouver. Elle célèbre cette année ces 40 ans d'obligation.

Cela peut paraître étonnant car c’est un geste qui est maintenant entré dans les mœurs, mais il y a encore quelques années, la ceinture de sécurité n’était pas obligatoire et la plupart des voitures n’en possédaient pas.  

Résultat ? Plus de 18 000 personnes ont trouvé la mort sur les routes françaises en 1972 (contre 3 259 en 2018). 

Pour pallier à ces insécurités, l’Etat instaure d’abord, en juin 1973, l’obligation du port de la ceinture de sécurité à l’avant et hors agglomération. Une année après la mise en place de cette mesure, le nombre de mort chute de 3 500 personnes. La France est, à l'époque, le premier pays en Europe à instaurer ce dispositif innovant. 

S’ensuit, en 1975, l’obligation du port de la ceinture de sécurité la nuit et sur les voies rapides urbaines. Et c’est le 1er octobre 1979 que le port de la ceinture de sécurité devient obligatoire en toutes circonstances (mais seulement pour les conducteurs et personnes à l’avant d’un véhicule).

Il faudra attendre les années 90 pour que cette obligation soit étendue aux passagers à l’arrière des voitures et aux sièges pour enfants. Et les années 2000 pour les chauffeurs de poids lourds et passagers d’autocars.

Rappelons tout de même qu’en 2017, 343 personnes sont décédées sur la route alors qu’elles ne portaient pas ou mal leur ceinture de sécurité.

Sur le même thème
 
Afficher plus d'articles
ZEROTRACAS ALERTE TRAFIC ••• TENDANCE | le trafic a dépassé mercredi la moyenne dès 9h30, une hausse dès 13h et un pic à plus de 450 km vers 17h30 (moyenne 260) ••• COVID-19 | Le couvre-feu à 19h est maintenu jusqu'au 18 mai, le 19 mai il sera actif à partir de 21h ••• COVID-19 | Le déconfinement en quatre étapes jusqu'au 30 juin, les mesures et les impacts probables sur le trafic routier