La route Zérotracas
30 octobre 2019
voiture 
innovation 

Des vélos électriques qui se rechargent mutuellement

Plus de 500 vélos à assistance électrique vont être installés à Bordeaux d’ici la fin de l’année.

La start-up française Zoov vient de dévoiler ses vélos à assistance électrique (VAE), capables de se recharger via le transfert d’énergie de vélo à vélo dans ses stations. La société a mis en place un procédé de recharge qui permet à ses VAE de se greffer les uns aux autres sur les bornes de stationnement et de se transmettre l’énergie de leurs batteries. Les vélos qui ont le moins de batterie peuvent donc s’approvisionner en électricité auprès de ceux qui en ont le plus. 

Un vélo électrique déchargé peut ainsi récupérer jusqu’à 5 km d’autonomie toutes les 10 minutes. Ces VAE ont une autonomie maximale de 45 km.  Une station de recharge peut accueillir 15 vélos et occupe l’espace d’une place de parking voiture classique.

Dans son fonctionnement, l’application est semblable aux autres applications de VAE avec la possibilité de géolocaliser et de réserver un vélo (pendant 15 minutes maximum), de scanner son QR code afin de débloquer l’engin et, à la fin de sa course, de libérer le vélo facilement. Nouveauté cependant : la possibilité de rentrer son adresse de destination et d’être assisté pendant sa course d’un GPS via son smartphone, que l’on peut installer sur le guidon. Une estimation du montant de la course est aussi donnée.

Testés en premier lieux par des entreprises bordelaises, les vélos Zoov sont maintenant déployés au grand public et progressivement dans toute la ville, pour atteindre plus de 500 vélos en circulation d’ici la fin de l’année.


Crédit photo : LaTribune ©

Sur le même thème
 
Afficher plus d'articles
ZEROTRACAS ALERTE TRAFIC ••• QUELLES COULEURS ? | Un week-end coloré avec toujours un samedi qui se démarque du rouge pour les départs et orange retours, un dimanche encore chargé sur le sud-est