La route Zérotracas
09 avril 2015
La plupart des accidents de piétons enfants surviennent quand ils ne sont pas sous la surveillance de leurs parents.
piéton 
pratique 

Au printemps, le risque d’accidents des enfants piétons augmente

Selon une étude réalisée par des chercheurs de l’American Academy of Orthopaedic Surgeon (AAOS), les enfants ont plus de risque de se faire renverser près des écoles et des arrêts de bus et au printemps.
Les beaux jours sont arrivés mais le risque routier n’est pas parti avec le mauvais temps. Malgré la tombée de la nuit plus tardive au printemps, le risque pour les enfants piétons d’avoir un accident de la route est plus élevé.

En effet, selon une étude effectuée par des chercheurs américains de l’AAOS, le risque pour les enfants piétons augmente au cours de cette saison. Et plus particulièrement, près des écoles et des arrêts de bus au cours des après-midi et des débuts de soirées, quand les enfants ne sont pas sous la surveillance de leurs parents.

Pour réaliser cette étude, les chercheurs ont analysé durant un an, les dossiers médicaux de 100 enfants renversés par une voiture et hospitalisés en urgences au St. Christopher’s Hospital for Children à Philadelphie. La moyenne d’âge de ces enfants est de 8 ans.

La plupart des accidents ont eu lieu après la sortie des classes et pendant le temps périscolaire. Ainsi, 42 % sont survenus entre 17h et 19h et 29 % dans la tranche horaire 14h-17h.

Pour limiter les risques, apprenez à votre enfant les règles de sécurité routières : regarder à gauche et à droite avant de traverser, attendre que le petit bonhomme soit vert… Efforcez-vous de les appliquer quand vous l’accompagner et tenez-le par la main à chaque trajet.
Sur le même thème
 
Afficher plus d'articles
ZEROTRACAS ALERTE TRAFIC ••• TENDANCE | Les régionaux pourraient rejoindre les stations, ouverture ce week-end de Tignes, Val d'Isère, 2 Alpes, Puy St Vincent ••• MESURES | Procès des attentats de 2015, mesures sur l'Ile de la Cité à Paris et difficultés aux abords