La route Zérotracas
27 avril 2015
voiture 
sécurité routière 

Les Français sont moins bons conducteurs qu’en 2014

Selon une enquête récente de TNS Sofres, les Français ont de moins bons comportements au volant qu’avant concernant le téléphone, la fatigue et l’alcool au volant.
D’après le dernier baromètre réalisé par TNS Sofres pour Axa Prévention auprès de 1 510 automobilistes, les Français conduisent moins bien qu’en 2014. En effet, la proportion des bons conducteurs est passée de 51 % en 2014, à 48 % en 2015.

L’utilisation du téléphone au volant est une pratique de plus en plus courante. Ainsi, 38 % des sondés avouent téléphoner avec ou sans kits mains libres au volant contre 34 % en 2014. De même, ils sont plus nombreux à envoyer ou recevoir des sms en conduisant (23 % contre 19 %).

Même constat inquiétant pour la conduite sous l’emprise de l’alcool qui reste la 1ère cause de mortalité sur la route. Bien qu’ils reconnaissent cela dangereux, ils sont 28 % à prendre le volant après avoir bu 2 verres d’alcool (contre 26 % l’an dernier).

La conduite en état de fatigue est aussi plus présente. Ainsi, 50 % des Français conduisent alors qu’ils sont fatigués contre 47 % en 2014. Ils font également moins de pause (35 % conduisent pendant 4-5h d’affilée contre 30 % l’an dernier).

Pour bon nombre de Français le feu orange est de moins en moins synonyme d’arrêt. Ainsi, 78 % ne s’y arrêtent pas contre 72 % en 2014. Le clignotant est aussi moins utilisé, et peu gardent leur sang-froid au volant. Ainsi, 67 % s’énervent et insultent au volant.

En revanche, les jeunes de 18-25 ans, sont plus prudents qu’avant. Ainsi, 21 % conduisent après avoir bu 2 verres d’alcool contre 25 % en 2014. Ils sont également moins nombreux à téléphoner en conduisant (42 % contre 57 % en 2014).
Sur le même thème
 
Afficher plus d'articles
ZEROTRACAS ALERTE TRAFIC ••• COVID-19 | Le déconfinement en quatre étapes jusqu'au 30 juin, les mesures et les impacts probables sur le trafic routier